Young et Nagy tirent 66 pour prendre la tête du tournoi de qualification du Mackenzie Tour


DOTHAN, Alabama — Cameron Young a connu un début intéressant à sa première manche du tournoi de qualification du Mackenzie Tour au Robert Trent Jones Golf Trail à Highland Oaks. Après une paire de birdies pour ouvrir l’événement, Young a raté ses deux prochains greens, les deux trous entraînant des bogeys. Après cela, le produit de Wake Forest était 14 pour 14 dans les coups sûrs, avec quatre birdies et un aigle, ce qui s’est avéré justement être son premier trou en un en carrière.

Michael Nagy n’était pas aussi spectaculaire, mais il n’avait pas non plus de bogeys. Deux façons d’arriver où ils sont, à égalité à 6 sous 66 et en tenant une avance de deux coups à travers 18 trous. Les cinq de Shintaro Ban, Sam Love, Chris Crawford, Mark David Johnson et Patrick Martin sont à égalité au troisième rang. Cinq autres sont à trois coups de feu en arrière.

Il s’agit du troisième tournoi de qualification de Young au cours des six derniers mois, après avoir raté l’adhésion au Korn Ferry Tour et au PGA TOUR Latinoamerica. Après avoir préparé ce tournoi à Jupiter, en Floride, Young est entré cette semaine en sentant que son jeu était en bon état. “J’essaie juste de garder ici les mêmes sentiments que chez moi”, a déclaré le natif de New York, qui évolue au Dye’s Preserve en Floride du Sud et au Sleepy Hollow Country Club dans son pays d’origine.

Les six coups roulés du jeune birdie provenaient de 18 pieds, 10 pieds, huit pieds, sept pieds et une paire de trois pieds pour fermer sa ronde. Son as au 13e par-3 était de 180 yards avec un fer 7, sa balle atterrissant sur le green et sautant dans le trou. «C’était des high-fives tout autour», a-t-il dit.

Après sa séquence de birdie-par-birdie-birdie-birdie-aigle, Young ne pouvait que rassembler des pars sur ses cinq derniers trous, l’empêchant de garder la tête en tête.

Évaluant sa journée, Nagy sourit alors que l’obscurité se refermait sur le parcours. “Dans l’ensemble, j’étais assez solide et je n’ai pas eu trop de problèmes”, a déclaré Nagy. «J’avais beaucoup de fers courts et de coins.»

Ban aurait pu tirer à moins d’un coup des leaders, mais son effort de birdie de huit pieds au dernier a manqué. “Je pensais qu’il allait s’enrouler à gauche, puis il a projeté un cheveu à droite là où nous voulions que notre ligne soit alors légèrement accrochée sur son bord”, a déclaré Ban. Il a également déploré un bogey à trois coups roulés de 20 pieds sur le n ° 16 (son septième trou), mais il a plus que compensé les choses avec six birdies, trois venant successivement sur ses deuxième, troisième et quatrième trous de la journée.

Saviez-vous que Cameron Young a été le premier et le seul amateur à remporter l’Open de New York? Lors du tournoi en 2017 au Black Course de Bethpage State Park à Farmingdale, dans l’État de New York, Young a battu Chris DeForest dans un match éliminatoire à deux trous, mais a dû renoncer à un salaire de 17500 $ pour maintenir son statut d’amateur.

Information clé

  • La semaine dernière, les amis de Michael Nagy à Winter Haven, en Floride, avaient un billet supplémentaire pour le deuxième tour de l’Arnold Palmer Invitational au Bay Hill Club and Resort. “J’ai regardé Rory (McIlroy) s’échauffer et je l’ai vu jouer neuf trous”, a déclaré Nagy. «Je me suis juste mis à la vitesse supérieure. C’était motivant de le voir. Pour voir le meilleur joueur du monde et regarder son échauffement complet? C’était des lumières éteintes. Vous pouvez apprendre beaucoup en regardant ces gars-là, et c’est juste bien d’être dans cet environnement et d’obtenir des encouragements. “
  • Lors de l’US Open 2019 à Pebble Beach, Cameron Young a fait ses débuts au PGA TOUR, manquant la coupe.
  • Sam Love était exempt de bogey mardi, l’un des trois joueurs sur le terrain sans bogey sur sa carte. Les autres étaient Brant Peaper et Chris Crawford. Love et Crawford sont tous deux à 4 sous, tandis que Peaper est à 2 sous.
  • Au cours de sa saison recrue du Mackenzie Tour en 2019, Shintaro Ban, qui a atteint le 9e rang du classement mondial de golf amateur, a disputé 10 épreuves et terminé la saison no 123 sur l’Ordre du mérite. Le meilleur résultat de Ban était une égalité au 31e rang lors de l’Open de Batman de 1932 en août.
  • Josh Holling a grandi à Horseheads, New York, et a fréquenté l’Université de Binghamton. Holling a joué au golf avec les fils du vétéran des champions PGA TOUR et PGA TOUR Joey Sindelar et est un ami de la famille des Sindelars, également de Horseheads.
  • Mark David Johnson a terminé sa ronde avec deux birdies pour passer à 4 sous et à égalité pour la deuxième. Il a eu une autre série de deux matchs de suite (n os 3 et 4) et une séquence de trois séquences consécutives (n os 10-12).
  • Michael Nagy a joué dans deux tournois de qualification du Mackenzie Tour précédents, sans jamais devenir membre. «C’était en quelque sorte le pire golf que j’ai joué, ces deux années. Je n’étais même pas dans le mix, et je sais que je suis beaucoup mieux que ça. Je me préparais définitivement pour cette année », a déclaré Nagy.
  • Entre 2015 et 2017, Josh Holling a travaillé comme conseiller financier après avoir obtenu son diplôme universitaire. Tout en cherchant un autre emploi – «J’étais à la recherche d’un poste d’analyste de la trésorerie» – elle a décidé de s’éloigner du monde de l’entreprise et d’essayer le golf professionnel. “J’ai décidé que je ne voulais vraiment pas être derrière un bureau 60 heures par semaine”, a-t-il expliqué.
  • Mardi, il y avait 30 rondes sous la normale et 14 autres joueurs à la normale.
  • Il y a 16 amateurs inscrits cette semaine. Garrett Reband, un senior de l’Université d’Oklahoma, a tiré un 69 de moins de 3 ans et est à égalité au huitième à 18 trous. Les seules autres rondes sous-évaluées d’amateurs sont venues avec l’aimable autorisation de Quade Cummins, le coéquipier de Reband et Mason Overstreet de l’Université de l’Arkansas. Ils ont tous les deux réussi un tir de moins de 70 ans et sont à égalité au 13e.
  • Le premier non-américain au classement est le Canadien Luke Moser. Il a tiré un 2-sous 70 et est à égalité au 13e rang au deuxième tour.
  • Outre Luke Moser, il y a quatre autres Canadiens sur le terrain cette semaine: Thomas DeMarco, Kevin Gordon, Sonny Michaud et l’amateur Calvin Ross. De ce quatuor, DeMarco est en tête avec 1-under (à égalité au 18e).

Quotable

«Cela m’a un peu fait flipper un peu. Sur le tee suivant, je me suis dit, s’il vous plaît, ne vous accrochez pas à un danger. ” – Cameron Young sous la pression qu’il a ressentie sur son coup de départ sur le n ° 14 après avoir fait son trou d’un coup

“Demain est un autre jour. Si vous allez me donner quelques coups de feu sur le terrain, je vais le prendre. ” – Cameron Young

«Il y avait des épingles sur lesquelles on pouvait tirer. Vous alliez soit réussir un très bon tir, soit être dans une mauvaise position. Ces bols (sur le vert) deviennent un peu risqués si vous ne frappez pas un bon coup. “ Michael Nagy

«Mon décalage était bon. J’ai frappé pas mal (approches) à 30 pieds et je n’ai pas eu de trois coups roulés et pas de bogeys. » – Michael Nagy

«C’était agréable de partir tôt sans vent. Heureusement, je le frappe assez solide. Sur les deux premiers trous, les broches étaient en plein milieu, et j’ai eu un peu de confiance. » – Josh Holling

«Je jouais surtout au milieu des greens, vu l’ondulation des greens. Frapper au milieu du green est un bon jeu. » – Josh Holling

“Ce cours n’est pas facile à jouer étant donné qu’ils ont un peu raccourci les tertres de départ pour nous sur les normale-3. Ne pas frapper ces verts (rend) ça assez difficile, et j’étais 1-under sur eux aujourd’hui. Je pense que j’ai profité de ces trous. » – Shintaro Ban

Vingt pieds de page ici sont beaux, honnêtement. Ce n’est pas facile. Même si je raye mon disque au milieu et que j’ai 280 verges, je me suis quand même allongé et je me suis juste donné de bons mètres, en me donnant un bon look parce que les verts de Robert Trent Jones ne sont pas amusants. » – Shintaro Ban

“J’ai l’impression que certains des plus gros nombres viennent des par-3.” – Shintaro Ban

«Ce fut une journée assez sans stress dans l’ensemble.» – Sam Love

“Il y avait un tronçon de trois trous sur les neuf premiers – mes neuf de retour – où j’ai fait deux probablement quatre ou cinq pieds pour le pair et un 10 pieds pour le pair.” – Sam Love

“Honnêtement, je l’ai gardé assez simple et je me suis assuré que je le frappais du côté sûr de la broche, en le plaçant sur beaucoup de verts parce que l’écaillage est un peu difficile ici.” – Sam Love

“Je me suis dit que si je le gardais sur le green et que je me donnais autant de regards que possible, ce serait assez simple à partir de là.” – Sam Love

“C’est assez fou à dire, mais même si vous l’atterrissez sur le green [the ball] a toujours la possibilité de décoller. Être en sécurité avec lui, le placement des balles, est assez important. ” – Shintaro Ban

«Le cours est très exigeant. Vous devez conduire droit – plus droit que vous ne le pensez. Vous devez vraiment contrôler votre balle entrant dans ces verts parce que ces verts sont fous. Il faut les mettre aux bonnes positions sur les bonnes pentes. » – Brant Peaper

«Quand j’étais dans le fairway, si je n’avais pas un bon numéro, je le jouais au milieu du green. Si vous manquez l’un de ces verts, c’est un peu risqué de grignoter ici. ” – Brant Peaper

«Frapper le conducteur sur ce parcours me rappelle les terrains de golf du Nord sur lesquels j’ai grandi.» Josh Holling

Météo du premier tour: Couvert et chaud. Température maximale 24. Vent SO à 13-16 km / h.

Comment fonctionne le tournoi

Il y avait 119 joueurs sur le terrain au début de la semaine, dont 118 étaient toujours en compétition. Vous trouverez ci-dessous une ventilation des différents statuts d’adhésion à la tournée Mackenzie disponibles cette semaine.