Titleist dévoile la mouture K à faible rebond


Titleist a étendu sa récente gamme de cales Vokey Design.

Après le lancement réussi de sa gamme SM8 de prochaine génération en janvier, le maître artisan Bob Vokey et Aaron Dill, représentant de longue date du PGA Tour de Titleist, fabriquent cette semaine deux nouveaux modèles K Grind: un loft à 58 degrés et un loft à 60 degrés disponible via son opération personnalisée WedgeWorks.

Ce qui rend cette offre remarquable, c’est son profil de rebond.

À travers les différents niveaux de la Pyramide d’Influence Titleist, la large semelle cambrée du K Grind a été facilement adoptée non seulement par les professionnels en tournée et les pros du club, mais aussi par les golfeurs amateurs.

La raison en est le pardon. Autour des greens, la semelle K Grind peut aider à transformer les insuffisances du jeu court – en particulier du sable – en opportunités de score plus potentielles.

«Il a une longue histoire de polyvalence», a déclaré Vokey, du K Grind inspiré de Tom Kite, lors d’une conversation à l’Omnium canadien RBC 2016. «Nous avons fait beaucoup de tâches, nous avons construit dans un but spécifique pour des joueurs de tournée spécifiques. Mais les gars comme nous ont aussi besoin d’options. C’est K. Beaucoup de nos ajusteurs sur mesure en dépendent. “

Autant que Vokey considère que plus de rebond est le «meilleur ami» des golfeurs amateurs, le gazon plus ferme et le sable plus compact dictent souvent l’utilisation de coins à rebond plus bas. C’est précisément l’inspiration que Vokey, membre du Temple de la renommée du golf canadien, et Dill ont utilisé pour apporter les nouveaux modèles K Grind à 58 et 60 degrés à faible rebond à WedgeWorks.

“Plusieurs joueurs ont préféré la semelle K Grind mais cherchaient une version à rebond plus bas”, a déclaré Vokey. «En conséquence, nous avons conçu une semelle avec six degrés de rebond efficace tout en conservant le cambre large qui rend le design K si efficace pour une grande variété de joueurs. Dès que nous l’avons sorti en tournée, il a été immédiatement accepté dans les sacs de plusieurs joueurs dès qu’ils ont eu la chance de le tester. »

Le nouveau Spin Milled (SM8) de Vokey poursuit l’innovation de performance insufflée dans les modèles récents du maître artisan Titleist. Le centre de gravité progressif, poussé vers l’avant du visage, augmente le moment d’inertie de la ligne pour une meilleure cohérence et une meilleure sensation.

La rotation et le contrôle maximum sont fonction des rainures de tournage avec précision de la ligne.

Adam Scott, Webb Simpson, Bud Cauley et Byeong Hun An sont les premiers à avoir adopté le nouveau K Grind à 60 degrés. Les quatre professionnels de longue date du personnel Titleist ont cité l’aspect propre et l’esthétique du produit comme étant influents dans leur décision de le mettre en jeu.

Dès que nous l’avons sorti en tournée, il a été immédiatement accepté dans les sacs de plusieurs joueurs dès qu’ils ont eu la chance de le tester. »

Étant moi-même une sorte de «tête de coin», il est fascinant de découvrir comment les joueurs de la tournée parviennent à un style de coin particulier. Beaucoup est considéré. Et cela va bien au-delà des exigences standard de nombre de coins, de rebond, de largeur et de rayon de semelle et de bord d’attaque. Dill pourrait être au courant de ce genre de choses à l’intérieur plus que quiconque dans le jeu. Avec plus de la moitié d’un terrain de la PGA Tour chaque semaine reposant sur des coins Vokey Design, il passe beaucoup de ses jours à interagir avec des pros du personnel et des joueurs affiliés non membres du personnel. Les discussions peuvent être longues, même sur les détails les plus infimes de la conception des coins Titleist.

Pour ce lancement particulier, Dill a raconté comment Scott, longtemps ambassadeur Titleist, est venu mettre cette nouvelle version dans son sac.

“Adam Scott utilisait les cales d’origine Vokey Design 200 (260.08) depuis plusieurs années”, a-t-il déclaré. «Dès 2012, nous avons commencé à tester le nouveau K Grind avec lui après avoir mentionné qu’il cherchait à améliorer son jeu de bunker. Il cherchait plus de pardon et après quelques tests à l’aveugle, il a été époustouflé par la facilité avec laquelle sortir du sable avec cette mouture. Nous avons commencé avec un 60.10 K (le .10 ici fait référence au rebond). Alors que les conditions se raffermissaient, Adam a mentionné qu’un peu moins de rebond pourrait être la clé. Le 60.06 K est né. Il est dans son sac depuis. “

Dill a raconté une histoire similaire impliquant Webb Simpson.

«Le 60,06 K est entré dans le sac de Webb au début de 2018 après avoir joué un tour avec un autre concurrent. Il n’est pas rare en tournée de voir avec quoi quelqu’un d’autre réussit et de lui demander de l’essayer, surtout avec des wedges. Webb m’a dit lors de la commande de son 60,06 K qu’il lui donnait ce qu’il voulait et, plus important encore, ce dont il avait besoin », a expliqué Dill.

Les options personnalisées ont été étendues pour ce lancement WedgeWorks. Des gravures d’orteils, des options d’estampage et de remplissage de peinture, ainsi que des personnalisations supplémentaires sur demande, accompagnent la plateforme de personnalisation.

Les finitions incluent le nouveau Tour Chrome et le Raw de Vokey Wedges. L’arbre d’origine est le Dynamic Gold S200 de True Temper. La Golf Pride’s Tour Velvet 360 White sera la poignée d’origine.

Le prix du nouveau WedgeWorks Low Bounce K est de 269 $ pour les modèles droitiers ou gauchers.