Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Tiger Woods, une grande légende du golf

Tiger Woods, une grande légende du golf

Tiger Woods est un golfeur américain né à Cypress en Californie le 30 décembre 1975. C’était un enfant prodigue qui commence à jouer au golf à 2 ans et qui obtint son premier trophée à 8 ans. Il est considéré comme l’un des plus grands de l’histoire du sport, notamment du golf. Avec son style flamboyant et athlétique, ses origines afro-américaines, asiatiques, amérindiennes et européennes, il est vu comme celui qui a popularisé le golf aux États-Unis et dans le monde.

[spacer style= »3″ icon= »9998″]

Woods carrière : un golfeur né !

À l’âge de deux ans, Tiger Woods a déjà effectué des coups roulés contre Bob Hope, à l’émission télévisée de Mike Douglas. À trois ans, il complète une ronde de 48 coups sur un parcours de 9 trous. À cinq ans, il figure déjà dans la revue américaine Golf Digest. Talentueux et passionné, il remporte à 8 ans (en 1884) le Junior World Golf Championships dans la catégorie des garçons de 9-10 ans. De 1988 à 1991, il gagne ce même championnat quatre fois consécutif. C’est ainsi qu’il devient le jeune espoir du golf américain. Et c’est à partir de là que sa carrière est lancée. En 1994, il devient le plus jeune golfeur à obtenir le titre de champion amateur des États-Unis sur le parcours de TCP à Sawgrass. Il s’en sort victorieux de six championnats amateurs consécutifs avant d’accéder à la catégorie professionnelle en 1996 et il a remporté la majorité des tournois auxquels il a disputé. À 21 ans seulement, il devient le premier Américain d’origine afro-asiatique à gagner le « British Open » et se voit attribuer le titre de meilleur joueur au monde quelques mois plus tard. Par la suite, il multiplie ses trophées au sein de l’US Open, de l’Open britannique et des Masters. En 2000, il remporte l’Omnium britannique, avec un résultat cumulatif de 19 coups sous la normale et a établi un nouveau record de parcours. Ainsi, il a le titre de plus jeune champion à vaincre les quatre tournois majeurs à moins de 25 ans. En 2006, il remporte son quatrième Open britannique, ainsi que le championnat de la PGA et son douzième tournoi du Grand Chelem. Au cours des ans, il est nommé athlète de l’année par les revues Sports Illustrated, Golf Digest, Golf Week et Golf World. Peu de joueurs qualifiés dans le PGA Tour ont obtenu autant de bruit, d’attente et de succès. Aucun n’a encore cumulé autant d’habileté et de technique pour l’ensemble de son jeu.

[spacer style= »3″ icon= »9998″]

Distinctions et récompenses

1996 : Remporte le tournoi Las Vegas Invitational et Disney World Classic. Elu sportif de l’année par le magazine Sports Illustrated et recrue de l’année sur le PGA Tour.
1997 : Il remporte son premier tournoi majeur, le Masters d’Augusta. Il gagne 3 autres tournois et devient numéro 1 mondial après seulement 42 semaines comme professionnel.
1999 : Il gagne l’USPGA et élu joueur de l’année sur le PGA Tour pour la deuxième fois en trois ans.
2000 : Tiger Woods remporte 3 tournois majeurs de suite Open, USPGA, British Open. À 24 ans, il devient le plus jeune joueur de l’histoire à avoir remporté les 4 tournois majeurs. Le magazine Sports Illustrated le désigne Sportif de l’année et le magazine Golf Digest le classe au douzième rang des meilleurs golfeurs de tous les temps.
2001 : Il remporte le Masters, une quatrième victoire de suite en majeur. C’est la seule fois dans l’histoire du golf où un joueur détient les 4 titres du Grand Chelem en même temps.
2002 : Il a obtenu l’US Open et le Masters.
2005 : Il remporte le Buick Invitational, le Ford Championship, American Express Champions , le Masters et le British Open. Ainsi, il redevient le numéro 1 mondial.
2006 : Il sort vainqueur du tournoi USPGA et obtient son 50ème tournoi sur le PGA Tour lors du British Open à 30 ans. Il termine l’année en remportant 6 tournois de suite et en remportant les 3 trophées les plus prestigieux (Jack Nicklaus, Arnold Palmer et Byron Nelson Awards).
2007 : Il gagne le Buick Invitational, WGC-CA Championship, WGC – Bridgestone Invitational Open d’Atlanta BMW Championship ainsi que l’ USPGA.
2008 : US Open, Dubai Desert Classic, Open d’Orlando, Buick Invitational
2009 : BMW Championship, Open de Dublin, Open d’Orlando
2011 : Il remporte le Chevron World Challenge, deux semaines après avoir aidé les Etats-Unis à remporter en Australie la Presidents Cup.
2012 : Open de Dublin, Open d’Orlando, British Open.
2013 : Cadillac Championship, Farmers Insurance Open, The Players Championship, Bridgestone Invitational, Bridgestone Invitational
2014 : Northwestern Mutual World Challenge

0 commentaire

Pas de commentaire !