Profil de Rickie Fowler PGA TOUR – Nouvelles, statistiques et vidéos


Statut exonéré

  • TOUR DE LA PGA: Vainqueur, THE PLAYERS Championship (jusqu’en 2021-2022)

TOUR JOINT

Victoires PGA TOUR (5)

  • 2012 Championnat Wells Fargo
  • 2015 THE PLAYERS Championship, Deutsche Bank Championship
  • 2017 La Honda Classic
  • 2019 Gestion des déchets Phoenix Open

Victoires internationales (3)

  • 2011 Kolon Korea Open [OneAsia]
  • 2015 Aberdeen Asset Management Scottish Open [Eur]
  • 2016 Abu Dhabi HSBC Golf Championshi [Eur]

Victoires supplémentaires (1)

  • 2018 Hero World Challenge

ENREGISTREMENT EN MATCH

TOUR DE LA PGA (2-2)

  • 2009 Perdue à Troy Matteson, Jamie Lovemark, Frys.com Open
  • 2012 Vaincu D.A. Points, Rory McIlroy, Championnat Wells Fargo
  • 2015 Vaincu Sergio Garcia, Kevin Kisner, Championnat des joueurs
  • 2016 Perdu contre Hideki Matsuyama, Open de Phoenix sur la gestion des déchets

TOUR DE KORN FERRY (0-1)

  • 2009 Perdu pour Derek Lamely, invitation à l’hôpital national pour enfants

Équipes nationales

  • Coupe Arnold Palmer 2008
  • Coupe des présidents 2015, 2017, 2019
  • Ryder Cup 2010, 2014, 2016, 2018
  • Jeux olympiques d’été 2016
  • 2007, 2009 Walker Cup
  • Coupe du monde 2016

Personnel

  • A renoncé à de graves motos hors route après un accident avant sa première année au lycée a entraîné quelques fractures au pied. Son père, Rod, qui possède une entreprise de camionnage, aimait rouler sur des motos hors route et a remporté la Baja 1000 de 1986 lors d’une course pour une équipe Yamaha.
  • Son deuxième prénom vient de son grand-père, Taka Tanaka.
  • A commencé à jouer au golf à l’âge de 3 ans.

Intérêts particuliers

FAITS SAILLANTS DE L’ANNÉE ACTUELLE

  • Tournoi des Champions Sentry: A terminé T5 au Sentry Tournament of Champions lors de ses débuts en saison. A marqué son quatrième résultat de T6 ou mieux à l’événement à son quatrième départ.

Faits saillants de carrière

Saison 2020

  • Tournoi des Champions Sentry: A terminé T5 au Sentry Tournament of Champions lors de ses débuts en saison. A marqué son quatrième résultat de T6 ou mieux à l’événement à son quatrième départ.

Saison 2019

A décroché son cinquième titre PGA TOUR avec une victoire au Waste Management Phoenix Open et s’est qualifié pour les éliminatoires FedExCup pour la 10e saison consécutive, se qualifiant pour la sixième fois au Championnat TOUR et terminant la saison à égalité 19e au classement FedExCup. A remporté six top-10 et fait la coupe dans 18 des 20 départs.

  • Le Championnat Open: A terminé T6 à l’Open Championship, son troisième top-10 en 10 commence à l’événement.
  • Championnat Wells Fargo: A obtenu le quatrième top 10 lors de son huitième départ au Wells Fargo Championship, égalant trois autres pour le quatrième rang avec un score de 9 à moins de 275. Le troisième tour 66 a égalé son score le plus bas en 31 tours lors de l’événement.
  • Tournoi des maîtres: A enregistré le deuxième top 10 consécutif et le troisième top-10 en carrière au Masters Tournament, égalant Patrick Cantlay et Jon Rahm pour la neuvième place. N’avait pas précédemment cardé quatre scores inférieurs à la normale en huit départs au Augusta National Golf Club.
  • La Honda Classic: A surmonté un doublé de 72 au deuxième tour de The Honda Classic avec des scores de week-end de 66-67 à PGA National pour terminer T2 avec Brooks Koepka et un tir de Keith Mitchell à 8 sous 272. La part de la deuxième place a marqué son 14e finaliste du PGA TOUR. A représenté le troisième top 10 en quatre ans lors de l’événement.
  • Gestion des déchets Phoenix Open: A remporté le cinquième titre de la PGA TOUR au Waste Management Phoenix Open lors de son 220e début de carrière à l’âge de 30 ans, 1 mois et 21 jours. A commencé le tour final avec une avance de quatre coups et a gagné par deux coups après avoir enregistré un double bogey et un triple bogey en route vers un 3-over de clôture 74. Devenu le premier joueur depuis 1983 à gagner avec un double bogey et un triple bogey ou pire dans le tour final. Triple bogey est arrivé au n ° 11 au TPC Scottsdale après avoir jeté sa balle dans l’eau et a reçu une pénalité supplémentaire lorsque la balle est retournée dans l’eau après l’avoir remise en jeu. Marqué pour la deuxième fois en sept occasions, il a converti une avance de 54 trous en victoire.
  • Ouverture des Hôpitaux Shriners pour enfants: A terminé le T4 au Shriners Hospitals for Children Open, son deuxième top-10 à l’événement. La ronde finale 63 était la quatrième carrière en 63 ou mieux et la première de la ronde finale.

Saison 2018

Avancé au TOUR Championship pour la cinquième fois en neuf saisons, terminant n ° 17 de la FedExCup. La saison comprenait 17 coupes effectuées en 20 départs, avec des finalistes au tournoi des maîtres et OHL Classic à Mayakoba mettant en évidence six top-10. A obtenu une place dans l’équipe de la Ryder Cup des États-Unis pour la quatrième fois.

  • Ryder Cup: Lors de sa quatrième participation en tant que représentant des États-Unis à la Ryder Cup, le club a joué 1-3-0 au Golf National de Paris, en France, alors que les Européens battaient les États-Unis, 17,5-10,5. Fait équipe avec Dustin Johnson pour gagner le match de quatre balles de vendredi contre Rory McIlroy et Thorbjorn Olesen, 4 et 2
  • Championnat de TOUR: Le serre-livres de moins de 65 ans a mené à un classement T7 au championnat TOUR, terminant six coups derrière le champion Tiger Woods. L’ouverture 65 a conduit à une part de l’avance au premier tour avec Woods. A marqué son deuxième top-10 en cinq départs à East Lake.
  • Championnat BMW: Après s’être absenté aux deux premiers événements des séries éliminatoires de FedExCup avec une blessure oblique, a terminé T8 au Championnat BMW. Ouvert avec trois scores de 65 ou mieux pour la première fois en carrière PGA TOUR.
  • US Open: A terminé T20 à l’US Open, obtenant un cinquième tour de moins de 65 ans pour un différentiel de 19 temps par rapport aux 84 de samedi (la plus grande amélioration entre les manches 3 et 4 de l’histoire de l’US Open).
  • le tournoi commémoratif présenté par Nationwide: Terminé T8 avec 11-moins de 277 au tournoi commémoratif avec des manches de 72-69-68-68. Possède maintenant une série de neuf tours consécutifs de pair ou mieux à Muirfield Village et trois top 10 en neuf apparitions au tournoi (2nd / 2010, T2 / 2017, T8 / 2018).
  • Tournoi des maîtres: Finaliste finaliste au Masters, un coup derrière Patrick Reed, pour son meilleur résultat à l’épreuve. Pour la première fois en huit départs à Augusta National, a enregistré quatre rondes au pair ou mieux (70-72-65-67). A remporté son troisième finaliste dans un tournoi majeur (2nd / 2018 Masters Tournament, T2 / 2014 The Open Championship, T2 / 2014 US Open) et le troisième top-5 des quatre derniers (2nd / 2018 Masters Tournament, T5 / 2017 Open Championship , T5 / 2017 US Open). Avec le troisième tour 65, était l’un des quatre joueurs à afficher un tour sans bogey au cours de la semaine (Rory McIlroy / 65, Jon Rahm / 65, Si Woo Kim / 65), les quatre ayant eu lieu au tour final.
  • Gestion des déchets Phoenix Open: Entré dans la ronde finale de l’Open de Phoenix de gestion des déchets avec une avance d’un coup. Clôturé avec un 2 sur 73 pour terminer T11, six coups derrière le vainqueur Gary Woodland. A marqué son cinquième (sur six) 54 trous d’avance / co-avance qu’il n’a pas réussi à convertir à la victoire. A marqué son 200e début de carrière sur le PGA TOUR.
  • Tournoi des Champions Sentry: A terminé T4 à son deuxième départ de la saison au Sentry Tournament of Champions, marquant ainsi son deuxième top quatre en deux départs. A marqué son troisième top-six en trois départs à Kapalua (T6 / 2013, 5/2016, T4 / 2018).
  • Hero World Challenge: Après avoir entamé la ronde finale à sept coups d’avance, s’est terminée par un record du tournoi, un record personnel de 11 sous 61 pour remporter le Hero World Challenge par quatre coups sur Charley Hoffman. Avec un score gagnant de 18-moins de 270, gagné à l’âge de 28 ans, 11 mois et 20 jours. Son 61 a dépassé le précédent record de parcours du Hero World Challenge de 62, établi par le résident d’Albany Justin Rose lors de la ronde finale en 2015. Avant ses 61 ans, le faible score précédent en finale pour un vainqueur du Hero World Challenge était de 64, établi sur trois occasions et plus récemment par Luke Donald en 2005. A ouvert son dernier tour avec sept birdies avant de faire son premier pair sur le huitième trou par-4. Aucun joueur n’a eu aussi longtemps une séquence de birdies dans un événement officiel du PGA TOUR pour ouvrir un tour depuis que Joe Durant a commencé le quatrième tour de la Honda Classic 2005 avec sept de suite. Ajout d’un birdie au neuvième trou pour effectuer le virage avec un 8 sous 28, transformant un déficit de sept coups en une avance de deux coups. Sa ronde finale comprenait 11 birdies, deux de plus que son point de référence de neuf birdies lors des événements officiels de la PGA TOUR (ronde finale du Quicken Loans National en 2017). A terminé la semaine à Albany Golf Club avec 30 birdies, soit trois de plus que son total le plus élevé lors des événements officiels de la PGA TOUR (27 – 2017 Houston Open). A enregistré son sixième top-six lors de son sixième départ (1/2017, T3 / 2016, 3/2015, T6 / 2014, T4 / 2012, T6 / 2011).
  • Classique OHL à Mayakoba: Birdied deux de ses trois derniers trous lors de la Classique de la OHL à Mayakoba pour tirer un 67e de finale et terminer à la 2e place, à un coup de Patton Kizzire. À son premier départ à l’événement, a ouvert avec un bogey-free, 6-under 65 pour s’asseoir à trois de l’avance de Kizzire. Suivi de trois tours consécutifs de 67 dans les tours deux à quatre, résultant en un score de 18-moins 266. En raison du mauvais temps samedi, a disputé ses deux derniers tours dimanche.

Saison 2017

A effectué la coupe en 18 des 21 départs, avec 10 top-10 finitions. Saison soulignée par sa quatrième victoire en carrière au PGA TOUR et sa deuxième apparition consécutive en Coupe des Présidents. A terminé septième au classement FedExCup, le troisième des quatre dernières années, il a terminé dans le top 10 au classement final FedExCup.

  • Coupe des présidents: Clôturé sa deuxième participation consécutive à la Coupe des Présidents avec une victoire de 6 et 4 contre Emiliano Grillo, aidant les États-Unis à s’imposer 19-11 contre l’équipe internationale. Compilé un dossier global de 3-0-1, mis en évidence par les victoires des deux premiers jours avec son coéquipier Justin Thomas dans Foursomes (6 et 4 contre Charl Schwartzel et Hideki Matsuyama) et Quatre balles (3 et 2 contre Branden Grace et Louis Oosthuizen).
  • Championnat BMW: Après être entré dans la dernière manche du Championnat BMW à égalité avec Jason Day (cinq coups derrière Marc Leishman), il a enregistré un 4 de moins de 67 pour terminer T2, son 11e finaliste en carrière sur le PGA TOUR. La semaine a été marquée par un record en carrière, six birdies consécutifs au premier tour sur les numéros 12-17. Éclaté à partir de 64 pieds le 17.
  • Championnat PGA: Avec son arrivée en T5 au championnat de la PGA, terminant à trois coups du champion Justin Thomas, il a continué à figurer parmi les cinq premiers dans les championnats majeurs, enregistrant sa septième finition en 32 départs. Il a fait un rallye furieux dimanche, avec six birdies, dont quatre d’affilée sur les numéros 12-15, mais les pars sur The Green Mile (nos 16-18) lui ont laissé un peu à court de son ami, Justin Thomas.
  • Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational: A terminé 3-plus après quatre trous du WGC-Bridgestone Invitational et s’est assis T30 à la mi-course après les manches de 70-71, mais s’est assuré un top 10 (T9) avec des manches de 67-66 ce week-end.
  • Aberdeen Asset Management Scottish Open: Retour à l’Open d’Ecosse pour la première fois depuis sa victoire en 2015. Terminé T9.
  • Quicken Loans National: Débutant la dernière manche du Quicken Loans National à sept coups de feu en arrière, l’ambassadeur de Quicken Loans a enregistré un record de neuf birdies, le meilleur de sa carrière, pour enregistrer sa manche la plus basse de la semaine, un 5-65 pour terminer T3. A marqué son troisième top cinq lors de ses quatre derniers départs. Les chances de victoire ont pris un coup sérieux avec un double bogey (le seul de la ronde finale) sur le n ° 14, le trou le plus facile de la ronde finale. A terminé deuxième parmi les trois premiers en six départs au Quicken Loans National (2015-2nd).
  • US Open: A établi la tête du premier tour à l’US Open avec un 7 de moins de 65 ans et a été dans le mélange toute la semaine à Erin Hills. Suivi avec 73 pour être un retour à travers 36 trous. Le troisième tour 68 lui a permis de prendre la dérive pour le dernier tour. Terminé avec un pair pair 72 pour terminer six à l’arrière de Brooks Koepka au T5. En neuf matchs à l’US Open, il a progressé cinq fois dans le week-end et n’a jamais brisé le pair lors de la phase finale.
  • le tournoi commémoratif présenté par Nationwide: A effacé un déficit de cinq coups dans le tour final et a brièvement gardé la tête avant de finalement tirer un tour final 70 pour terminer deuxième du tournoi commémoratif, trois coups derrière Jason Dufner. Frappé un lecteur de 350 verges sur le 72e trou et n’avait que 136 verges à la broche lorsque le jeu a été appelé par mauvais temps pour la deuxième fois lors de la ronde finale. Quand le jeu a recommencé, il a fait un bogey coûteux au dernier pour tomber dans une égalité pour la deuxième. Classé n ° 1 dans les fairways frappé pour la semaine avec 45 sur 56. A également été 8 sur 11 en sable sauve pour se classer premier pour la semaine.
  • Shell Houston Open: Après avoir ouvert avec un 8 sous 64 pour une avance d’un coup le premier jour, a ajouté des manches de 71-67-70 pour terminer T3 au Shell Houston Open. A effacé un déficit de sept tirs au troisième tour et a entamé le dernier tour trois coups derrière le leader de 54 trous Sung Kang, mais un tour final 70 l’a vu terminer quatre coups derrière le vainqueur Russell Henley. Avec 27 birdies cette semaine (à égalité avec Henley), il a marqué son plus grand nombre de birdies en un seul événement.
  • La Honda Classic: Après avoir entamé la dernière manche de la Honda Classic avec une avance de quatre temps, il a inscrit un 1 sur 71 pour l’emporter par la même marge pour son quatrième titre en carrière en PGA TOUR. Il a marqué le premier des cinq devants 54 trous qu’il a converti à la victoire. Ouvert avec des 66 consécutifs pour la deuxième année consécutive et a affiché un 65 au troisième tour pour afficher le meilleur total de 54 trous depuis que l’événement est passé à la PGA National en 2007 avec 13 moins de 197 ans. avec la plus large marge de sa carrière entrant dans un tour final. Tourné en 2-plus de 37, mais a affiché trois birdies sur le neuf de retour pour prendre le commandement du tournoi. Malgré les bogeys aux 71e et 72e trous, a remporté sa première victoire depuis le Championnat Dell Technologies 2015. A terminé la semaine deuxième dans Strokes Gained: Putting (7.392) et est passé à la 10e place du classement FedExCup et à la neuvième place au classement mondial officiel de golf, sa première fois dans le top 10 depuis le Championnat BMW 2016.
  • Gestion des déchets Phoenix Open: Un an après sa défaite en séries éliminatoires à l’Open de gestion des déchets de Phoenix, il est revenu au TPC Scottsdale et a ouvert avec des rondes de 67-68-69 pour entrer dimanche à égalité en 17e place, puis a clôturé avec un sans faute de 6 sous 65 65 dimanche pour terminer en une égalité pour la quatrième place.
  • Coupe du monde de golf ISPS HANDA: Fini T2 à la Coupe du monde de golf ISPS HANDA avec Jimmy Walker au Kingston Heath Golf Club à Melbourne, Australie, fin novembre.
  • Championnats du monde de golf-Champions HSBC: À son premier départ de la saison, a ouvert avec un 65 aux Championnats du Monde de Golf-HSBC Champions en route vers une finition T6. Un 73 de deuxième ronde l’a mis derrière le rythme, avant de clôturer avec 68 secondes pour enregistrer le top 10.

Saison 2016

Avancé aux séries éliminatoires de FedExCup pour la septième année consécutive, grâce à 11 classements parmi les 25 premiers en 20 départs grâce au championnat de Wyndham. Parmi ceux-ci, trois figuraient parmi les cinq premiers.

  • Ryder Cup: Était un choix du capitaine pour l’équipe de la Ryder Cup des États-Unis. En faisant sa troisième apparition en Ryder Cup, il est allé 2-1 lors de ses trois matches lors de la victoire des États-Unis 17-11 contre l’équipe européenne à Hazeltine. La semaine s’est terminée par une victoire en simple contre le médaillé d’or olympique Justin Rose.
  • Championnat BMW: Au n ° 22 du classement FedExCup avant la troisième épreuve des séries éliminatoires, le championnat BMW, il a croisé le n ° 17 lors d’un tour final à égalité 72 pour manquer de passer d’un demi-point au championnat TOUR, terminant la saison n °. 31 au classement FedExCup. Charl Schwartzel a tiré un huitième de finale de moins de 64 ans pour réclamer la position n ° 30.
  • Les Barclays: A détenu une avance d’un coup sur Patrick Reed après 54 trous aux Barclays dans les séries éliminatoires de FedExCup, avant qu’un double doublé bogey-birdie-bogey sur les numéros 16-18 n’aboutisse à un T7 à 6 sous 278 avec Jason Kokrak et Ryan Moore . Fowler est devenu libre de bogey à Bethpage Black depuis le 10e trou du premier tour jusqu’au 11e trou du tour final, soit 55 trous. Ses 55 trous consécutifs sans bogey sont devenus un record personnel sur le PGA TOUR, battant 53 du tournoi commémoratif 2010. Cette séquence a également marqué la plus longue période enregistrée dans l’histoire de Barclays depuis le début des informations sur les trous en 1983. Ian Poulter a connu la plus longue avec 45 en 2010. L’arrivée a marqué son troisième top-10 dans ses quatre derniers départs dans l’événement (T9 / 2013, T9 / 2014).
  • Compétition olympique de golf masculin: A représenté les États-Unis lorsque le golf est revenu aux Jeux olympiques pour la première fois depuis 1904 aux Jeux olympiques de Rio 2016. T37 terminé dans un champ de 60 joueurs.
  • Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational: A décroché son septième top-10 de la saison au Championnat du monde de golf-Bridgestone Invitational avec un T10 à sa septième participation au Firestone Country Club.
  • Quicken Loans National: Cassé une chaîne de trois coupes manquées avec un T44 au Quicken Loans National.
  • Championnat des joueurs: Avec des scores de 72-71, il a raté la coupe de sa défense pour le titre au championnat THE PLAYERS.
  • Championnat Wells Fargo: A détenu l’avance de 54 trous par un coup sur Roberto Castro au Wells Fargo Championship, mais un 74 sur 2 dans la ronde finale a mené à une part de quatrième. A joué le “Green Mile” des numéros 16-18 en 1-over.
  • Shell Houston Open: Après avoir été éliminé des Championnats du Monde de Golf-Match Match de Dell en jeu de groupe, il a terminé T10 au Shell Houston Open avec des rondes de 69-70-70-70 pour terminer six coups derrière le vainqueur Jim Herman. C’était son cinquième départ dans l’épreuve et son deuxième top-10 (2014/6).
  • Championnats du monde de golf-Championnat de Cadillac: A terminé T8 au Championnat du monde de golf-Championnat de Cadillac pour son cinquième top-10 à ses six derniers départs sur TOUR.
  • La Honda Classic: Après deux matchs consécutifs, les rondes initiales de 4-moins 66 au Honda Classic pour prendre la tête des 36 trous, le résident de Jupiter, en Floride, ont eu du mal ce week-end à Palm Beach Gardens avec 74-71 pour terminer à 3- moins de 277 et T6 avec Vijay Singh.
  • Gestion des déchets Phoenix Open: Deux semaines après la victoire à Abu Dhabi, il a effectué son huitième départ consécutif au Waste Management Phoenix Open, où il s’est retrouvé à trois coups d’avance après 54 trous. Un 4-moins de 67 en finale, couronné par un birdie d’embrayage sur le 72e trou, a forcé la mort subite avec Hideki Matsuyama. Au quatrième trou supplémentaire, le par-4 17e, un coup de départ errant a trouvé l’obstacle d’eau pour la deuxième fois de la journée. Matsuyama a fait le par pour gagner. Classé deuxième en coups gagnés: Tee To Green et T1 en coups gagnés: Total au TPC Scottsdale.
  • Farmers Insurance Open: Vous avez raté la coupe au Farmers Insurance Open.
  • Championnat de golf HSBC d’Abu Dhabi: Retenu les charges du tour final de Thomas Pieters, Rory McIlroy et Henrik Stenson pour remporter le championnat de golf HSBC d’Abu Dhabi, marquant ainsi son deuxième titre sur le circuit européen. La victoire a été la première à l’événement par un Américain depuis que Chris DiMarco a remporté l’événement inaugural en 2006. Les faits saillants de la ronde finale comprenaient un coup de soute troué sur le huitième trou (ce qui l’a propulsé à un coussin à trois temps au tournant), un chip-in pour birdie sur le 17e trou puis un pair sur le dernier pour retenir Pieters d’un coup.
  • Tournoi des champions Hyundai: Bien qu’il ait eu froid à la tête lors de la ronde finale, a terminé avec un 6 de moins de 67 pour terminer cinquième en solo au Tournoi des champions Hyundai, à 10 coups de distance du champion en fuite Jordan Spieth. Il a marqué son deuxième top six en deux départs lors de l’épreuve (T6 en 2013).
  • Hero World Challenge: Terminé avec un 8 de moins de 64 ans pour terminer troisième en solo au Hero World Challenge, quatre coups derrière le champion Bubba Watson. N’a pas terminé pire que 6e en quatre départs dans l’épreuve sur le terrain à 18 joueurs (3e-2015, T6-2014, T4-2012, T6-2011).

Saison 2015

Dans l’année la plus forte de sa carrière, il a amassé deux victoires au PGA TOUR et une sur le circuit européen. Pour la sixième saison consécutive, il s’est qualifié pour les séries éliminatoires de FedExCup, où il a remporté l’une de ses deux victoires au TOUR. A terminé sa saison au quatrième rang du classement FedExCup.

  • Coupe des présidents: A obtenu une fiche de 1-3-0 lors de ses quatre matchs de la Coupe des présidents lors de la victoire de l’équipe américaine 15½-14½ en Corée du Sud.
  • Championnat TOUR de Coca-Cola: Pour une troisième saison, il a traversé le TOUR Championship de Coca-Cola en route vers un T12.
  • Championnat BMW: Au Championnat BMW, a affiché des rondes de 69-66-66-69 pour terminer à 14 sous et réclamer un T4 avec Rory McIlroy et J.B. Holmes, huit coups derrière le vainqueur en fuite Jason Day. A marqué la deuxième saison consécutive, il a terminé T4 au Championnat BMW, venant à son sixième départ à l’événement.
  • Championnat de la Deutsche Bank: Il a tiré un 68 de moins de 68 au tour final pour revenir d’un coup et vaincre le meneur du troisième tour Henrik Stenson au Deutsche Bank Championship, bon pour sa troisième victoire en carrière sur le PGA TOUR. A remporté la victoire à l’âge de 26 ans, 8 mois et 25 jours dans son 150e début de carrière. A récolté 2 000 points et est passé du n ° 22 au n ° 3 au classement FedExCup. Est venu de l’arrière pour remporter ses trois tournois PGA TOUR, avec ses deux premières victoires en séries éliminatoires (2012 Wells Fargo Championship et 2015 PLAYERS Championship). Est devenu le sixième vainqueur consécutif du TPC Boston.
  • Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational: A enregistré son sixième top-10 de la campagne, un T10, aux Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational. Trois de ses dix premiers résultats sur le circuit de la PGA cette saison ont été remportés aux Championnats du monde de golf.
  • Quicken Loans National: Le seul ambassadeur joueur de Quicken Loans sur TOUR (un partenariat qui a commencé la semaine des Masters), a terminé deuxième en solo lors de son quatrième départ au Quicken Loans National. Entré dans le dernier tour un coup de tête. Un tour final 69 lui a laissé trois tirs derrière le score gagnant de Troy Merritt de 18-moins 266.
  • Aberdeen Asset Management Scottish Open: Il a remporté sa deuxième victoire internationale en remportant le Scottish Open d’Aberdeen Asset Management au Gullane GC en juillet. Après un bogey dimanche au 14e trou, il a perdu deux coups de la tête. Il a répondu avec trois oiselets au cours de ses quatre derniers trous pour attraper et dépasser l’Américain Matt Kuchar, qui a tiré un 68e de finale pour afficher l’avance du clubhouse à 11 sous. Il a réussi un putt de birdie de 9 pieds au n ° 15, a fait un birdie de deux putt au 16e par-5, a réduit le 17e puis a frappé son coup d’approche sur le trou de finition du par-4 à 2 pieds pour le birdie tap-in et le titre. Rejoint sept autres joueurs qui ont fait de l’Open d’Écosse leur première victoire sur le circuit européen.
  • Championnat des joueurs: Après avoir entamé la dernière ronde du championnat des joueurs à trois coups d’avance, à 7 sous-209, il a joué ses six derniers trous en 6 sous pour inscrire un 6 sous-66 et rejoindre une finale de trois trous avec le champion des JOUEURS 2008 Sergio Garcia et Kevin Kisner. Birdie-par-birdie-eagle-birdie-birdie terminé sur les numéros 13 à 18 du règlement. A joué les numéros 15 à 18 dans un total de 5 coups sous 11 coups. Le score de quatre trous de 11 a établi un nouveau plus bas en un tour pour les quatre derniers trous au TPC Sawgrass. Auparavant, sept joueurs avaient terminé avec un score de 12 sur les quatre derniers trous. Lorsque Garcia a été éliminé après les séries éliminatoires, Fowler et Kisner sont revenus au fameux 17e match par 3 pour une mort subite. Fowler a converti un putt de 4 pieds et 8 pouces pour que l’oiseau obtienne le titre. Avant son accusation de neuf ans, sa mère s’était rendue à l’aéroport pour quitter la ville. Un message texte l’avertissant du rassemblement de son fils a entraîné son retour immédiat à TPC Sawgrass à temps pour assister à la victoire. Avec la victoire, il est passé au neuvième rang du classement officiel mondial de golf et au septième rang du classement de la Coupe des présidents.
  • Championnats du monde de golf-Champions HSBC: Entré au 72e trou dans le besoin d’un birdie pour entrer en séries éliminatoires avec Tim Clark et Bubba Watson aux Championnats du monde de golf-HSBC Champions. Frappez un 5-bois du fairway qui est venu court et est allé dans l’eau sur le par-5. Fait égalité après avoir subi un penalty et terminé T3 après un tour final 70 au Sheshan International GC à Shanghai.

Saison 2014

A réalisé la coupe dans 19 des 26 départs au cours de la campagne, enregistrant les meilleurs totaux en carrière dans les 10 premiers (10) et les 25 premiers (14). Saison soulignée par quatre top-cinq dans les quatre grands championnats, devenant le premier joueur à réaliser l’exploit depuis Tiger Woods en 2005. A obtenu une place dans l’équipe américaine de la Ryder Cup pour la deuxième fois (2010).

  • Ryder Cup: Lors de la Ryder Cup à Gleneagles en Ecosse, est allé 0-2-3 dans ses cinq matchs dans la victoire européenne à la biennale en Ecosse.
  • Championnat TOUR de Coca-Cola: A terminé huitième la semaine suivante au TOUR Championship par Coca-Cola, six coups derrière Billy Horschel, pour terminer neuvième en carrière dans la FedExCup.
  • Championnat BMW: Terminé T4 au Championnat BMW, avec des manches de 71-66-66-68 à Cherry Hills CC à l’extérieur de Denver.
  • Les Barclays: A surmonté un 73 sur 2 au deuxième tour des Barclays avec 67 consécutifs ce week-end pour réclamer un T9 à 275 sous 9, à cinq contre le vainqueur Hunter Mahan. Le top 10 au Ridgewood CC l’a propulsé au n ° 9 du classement FedExCup avant le championnat de la Deutsche Bank de la semaine suivante.
  • Championnat PGA: A terminé T3 et deux coups derrière McIlroy au championnat PGA à son 20e début de championnat majeur, avec T19 en 2013 le meilleur résultat précédent en quatre départs de championnat PGA précédents. Est devenu le premier à remporter les cinq premières places dans les quatre tournois majeurs depuis Woods en 2005. Depuis 1934, il n’est que le troisième joueur à réaliser l’exploit, rejoignant Woods en 2000 et 2005 et Jack Nicklaus en 1971 et 1973. Joué les quatre tournois majeurs en 32-under, avec McIlroy deuxième sur la liste, à 27-under.
  • Championnats du monde de golf-Bridgestone Invitational: A terminé T8 au Championnat du monde de golf-Bridgestone Invitational pour son deuxième top-10 en cinq départs au Firestone CC.
  • Le Championnat Open: Jouant dans le groupe final dimanche pour la deuxième fois consécutive dans un championnat majeur, a fait une offre solide pour le titre, à l’Open Championship, avec un tour final, 5 sous 67. Avec Garcia, a terminé deuxième derrière Rory McIlroy par deux coups. Avec son arrivée au Royal Liverpool GC, il est devenu le seul joueur de la saison à se classer parmi les cinq premiers dans les trois premiers championnats majeurs de l’année. Il est également devenu le premier joueur à se classer parmi les 10 premiers dans les trois premiers tournois d’une saison depuis que Woods a réussi l’exploit en 2005. Son T2 au Royal Liverpool a supplanté son précédent meilleur résultat en championnat ouvert (en quatre départs) de T5 en 2011. Rondes de 69-69-68-67 a fait de lui le seul joueur sur le terrain à afficher les quatre tours dans les années 60.
  • Aberdeen Asset Management Scottish Open: A surmonté un double bogey et deux bogeys pour encore tirer un 6-sous 65 (10 birdies) au Scottish Open à la mi-juillet. T8 terminé avec deux autres.
  • US Open: Jouant aux côtés de l’éventuel champion Martin Kaymer lors du dernier duel dimanche, a enchaîné son meilleur tour en carrière (3 contre 67) lors d’un US Open avec un tour final, 2 sur 72 pour rester T2 (le sixième finaliste) de sa carrière). Il s’agit de sa meilleure performance en six départs à l’US Open (le meilleur résultat précédent était un T10 en 2013). C’était aussi son meilleur championnat majeur avec ses 18 départs (les meilleurs résultats précédents étaient des T5 au Championnat Open 2011 et au Masters 2014). Son association avec Kaymer, 29 ans, n’était que le troisième groupe final à l’US Open depuis 1965 avec deux joueurs dans la vingtaine. Les autres étaient John Mahaffey (28) et Jerry Pate (22) en 1976 et Woods (26) et Sergio Garcia (22) en 2002.
  • Tournoi des maîtres: A terminé T5 à son quatrième départ au Masters, avec des manches de 71-75-67-73. Était à deux coups de la tête en entrant dans le tour final.
  • Shell Houston Open: À son troisième départ à l’Open de Shell de Houston, il était l’un des quatre joueurs à afficher quatre rondes inférieures au pair au GC de Houston. Les scores de 70-70-68-71 étaient bons pour la sixième place. Lors de ses deux précédents départs dans l’épreuve (2010 et 2012), il n’avait pas été en mesure d’afficher un score de week-end meilleur que 74.
  • Championnats du Monde de Golf-Championnat Match Play Accenture: Lors de son quatrième départ consécutif au Championnat du monde de golf-Championnat Match Play d’Accenture, il s’est battu en demi-finale dimanche matin contre Ernie Els. Je suis parti du bon pied, menant sept des neuf premiers trous. Avec un changement d’élan, Els a riposté et a remporté trois trous consécutifs (n ° 10-12) pour prendre une avance de 2 points. Après un aigle et une normale aux numéros 13 et 14, il a égalisé le match. Un birdie-3 d’Els au n ° 18 a envoyé le match dans des trous supplémentaires. Un birdie-3 au 19e trou (n ° 1) lui a valu la victoire contre Els.

Saison 2013

A effectué la coupe en 18 des 22 départs. A eu cinq top-10. Clôturé la saison n ° 38 dans la FedExCup.

  • Championnat de golf de Thaïlande: Après un deuxième tour, 6 sous 66, a compensé quatre bogeys avec six birdies lors de la dernière manche du championnat de golf de Thaïlande à la mi-décembre pour afficher un 2 sous 70 et réclamer un T8 avec le Thaïlandais Chapchai Nirat.
  • Championnat australien de la PGA: A eu une solide performance au championnat australien de la PGA début novembre 2013 le long de la Gold Coast australienne. Ouvert avec un 8 sous 63 pour prendre la tête du premier tour. Suivi avec des tours de 72-71-68 pour terminer quatre coups derrière le vainqueur Adam Scott.
  • Championnat BMW: Entré dans le championnat BMW n ° 36 au classement FedExCup, avec sa finition T39 à Conway Farms en dehors de Chicago menant à un classement final de n ° 38. Avancé au championnat TOUR par Coca-Cola en 2012 (terminé n ° 28 dans la FedExCup ), mais trois autres saisons ont entraîné des quasi-ratés de craquer le top 30 de la FedExCup (n ° 43 en 2011 et n ° 32 en 2010).
  • Les Barclays: A terminé T9 à The Barclays, marquant son premier top-10 en 11 départs de FedExCup Playoffs. La semaine a été marquée par un deuxième tour, 7-moins de 64 ans. Jonas Blixt, partenaire de jeu prêté, a porté un pantalon et une chemise orange identiques pour que les deux soient habillés de la même façon pour le tour final.
  • US Open: T10 à l’US Open pour son deuxième top-10 du championnat majeur (T5 au Open Championship 2011).
  • Arnold Palmer Invitational présenté par MasterCard: A terminé T3 à l’Arnold Palmer Invitational en jouant dans le groupe final avec l’éventuel champion Tiger Woods. A tiré un 73 de finale pour terminer le tournoi à cinq coups du score de Woods.
  • Farmers Insurance Open: A suivi un premier tour, 5-plus de 77 avec un 7-moins de 65 au deuxième tour au Farmers Insurance Open pour réclamer un T6 à l’arrivée lundi. Son 77 était le score le plus élevé au premier tour de tous les joueurs pour effectuer la coupe de 36 trous, et l’arrivée était son quatrième top 20 à chacun de ses départs à Torrey Pines.
  • Tournoi des champions Hyundai: A terminé T6 dans une épreuve du lundi au début et à la fin du mardi, le tournoi des champions Hyundai de 54 trous d’ouverture de saison. L’événement a “commencé” deux fois au cours du premier tour programmé vendredi et dimanche plus tard, mais les deux fois, le personnel du PGA TOUR a interrompu le jeu en raison de conditions venteuses injouables et a annulé par la suite tous les scores. En tant que premier joueur hors du tee, il a fini par frapper trois coups «d’ouverture» de la saison.

Saison 2012

A terminé la saison au 28e rang du classement FedExCup.

  • Championnat TOUR de Coca-Cola: T23 au TOUR Championship par Coca-Cola.
  • Championnat PGA: Une coupure manquée au championnat PGA représentait sa seule coupure manquée lors de ses neuf épreuves suivantes après Colonial.
  • Crowne Plaza Invitational at Colonial: A remporté son quatrième top 10 consécutif, un T5 au Crowne Plaza Invitational at Colonial.
  • Championnat des joueurs: Une semaine après avoir remporté sa première victoire sur le PGA TOUR, il est presque devenu le premier joueur depuis David Duval (1997) à afficher deux premières victoires sur le TOUR dans les semaines consécutives, terminant T2 chez THE PLAYERS, à deux coups du vainqueur Matt Kuchar. A réussi une tentative de birdie de 21 pieds et 7 pouces sur le par 3 17e dans le dernier tour pour passer à 11 sous mais n’a pas pu convertir un birdie de 7 pieds et 7 pouces sur le n ° 18 qui lui aurait donné le clubhouse conduire à 12 sous. Recorded his fifth career runner-up finish on TOUR in his 73rd start. His T2 performance came in his third start at THE PLAYERS and first in which he made the 36-hole cut. Moved into contention with a 66 in the third round, a career low at TPC Sawgrass. Entered the final round three shots off the 54-hole pace.
  • Wells Fargo Championship: Made birdie-3 on the first extra hole (No. 18) to defeat Rory McIlroy and D.A. Points at the Wells Fargo Championship for his first TOUR win. Improved to 1-1 in playoffs (lost to Troy Matteson, 2009 Frys.com Open). The playoff was the fifth at the Wells Fargo Championship. At the age of 23 years, 4 months, 23 days, became the third player to make the Wells Fargo Championship his first PGA TOUR win (Anthony Kim in 2008 and McIlroy in 2010). Became the third-youngest winner of the event, behind McIlroy (20 years, 11 months, 28 days) and Kim (22, 10, 15). His win came in his 72nd start on TOUR and was his 16th top-10 finish. Opening-round 66 is the lowest start by a winner of the Wells Fargo Championship. Won in his third start at the Wells Fargo Championship (T6 in 2010 and T16 in 2011).
  • Zurich Classic of New Orleans: Second top-10 of the season came at the Zurich Classic of New Orleans (T10).
  • The Honda Classic: Despite a double bogey on the par-4 sixth hole in the final round of The Honda Classic, managed six birdies for a 4-under 66 en route to a T7 with Dicky Pride.

2011 Season

  • Kolon Korea Open: Won his first tournament as a professional, the Kolon Korea Open on the OneAsia Tour, when he rolled to a six-stroke win over Rory McIlroy at Woo Jeong Hills CC in early October. He took control of the tournament in the third round when he shot an 8-under 63. He followed that with a 3-under 68 Sunday. The victory was worth a little under $250,000.
  • World Golf Championships-Bridgestone Invitational: Finished T2 at the World Golf Championships-Bridgestone Invitational for his third top-10 in five World Golf Championships starts. Led the field with only 100 putts. He was one of five players to record all four rounds in the 60s. Held a share of the second-round lead with three other players.
  • The Open Championship: Enjoyed his best finish among seven major championship starts, with a T5 at The Open Championship at Royal St. George’s. Opened with three par-or-better rounds to enter the final round three strokes behind Darren Clarke. Closed with a 2-over 72 in windy conditions to finish tied with fellow Americans Chad Campbell and Anthony Kim.
  • AT&T National: Entered the final round of the AT&T National tied for the lead with Nick Watney at 9-under but struggled to a closing, 4-over 74 to finish T13. Marked the second time in his PGA TOUR career he has carried the 54-hole lead/co-lead into the final round and failed to win.
  • World Golf Championships-Cadillac Championship: Along with Tiger Woods, turned in the round of the day Sunday of the World Golf Championships-Cadillac Championship with a 6-under 66 to finish eighth.
  • World Golf Championships-Accenture Match Play Championship: Posted first of four top-10s on the season in his fourth start in his World Golf Championships-Accenture Match Play Championship debut, finishing T9. Defeated Peter Hanson (1-up) and Phil Mickelson (6 and 5) before losing to Matt Kuchar (2 and 1) in the third round.

2010 Season

Enjoyed a stellar rookie season, with seven top-10 finishes and a 32nd-place finish in the FedExCup standings that led to him winning PGA TOUR Rookie of the Year honors. Finished inside the top 30 on the money list to qualify for the Masters and the U.S. Open. Played in first three Playoff events, slipping from 21st to 32nd and out of the TOUR Championship.

  • Children’s Miracle Network Classic: Finished T3 at the Children’s Miracle Network Classic, four shots behind the winner.
  • Kodak Challenge: Lost to Troy Merritt on the first extra playoff hole (par-4 17th) in the Kodak Challenge.
  • Frys.com Open: Following his runner-up playoff loss at the 2009 Frys.com Open, returned this season and posted four rounds in the 60s to place fourth.
  • Ryder Cup: Selected as captain’s pick for the United States Ryder Cup team and responded with an electric singles match against Edoardo Molinari, posting birdies on final four holes to come from 4-down to halve the match.
  • the Memorial Tournament presented by Nationwide Insurance: Added another runner-up finish at the Memorial Tournament. Led or shared the lead after the first three rounds. Entered the final round holding a three-shot lead but shot a final-round, 1-over 73, including a double bogey on the par-3 12th hole, to drop to solo second.
  • Quail Hollow Championship: A final-round 67 helped propel him to a sixth-place finish at the Quail Hollow Championship.
  • Verizon Heritage: Three rounds in the 60s led to a T8 finish at the Verizon Heritage. Made an early final-round charge, playing his first seven holes in 6-under and carding a 6-under 30 on Harbour Town’s front nine. Cooled off for a 4-under 67 for his fifth career top-10 finish.
  • Waste Management Phoenix Open: Claimed his second runner-up finish at the Waste Management Phoenix Open, one shot behind Hunter Mahan. Had birdie opportunities on the last three holes but unable to catch Mahan. Previously lost in a playoff to Troy Matteson just down the road at Grayhawk GC in the 2009 Frys.com Open. Had he won at TPC Scottsdale, would have become the first Sponsor Exemption to do so since Jason Gore (2005 84 Lumber Classic). Lee Westwood later won in June as a Sponsor Exemption at the St. Jude Classic presented by Smith & Nephew.
  • Farmers Insurance Open: After missing cuts in the first two starts of his season, posted a T5 finish at the Farmers Insurance Open with four sub-par rounds. Two behind leader Ben Crane until a double bogey on the 17th hole eliminated him from contention.

2009 Season

  • Frys.com Open: At the Frys.com Open in Scottsdale, Ariz., reached a three-way playoff with Jamie Lovemark and eventual-winner Troy Matteson. Began the final round four strokes behind Matteson, but played his first five holes in 5-under, punctuated by a hole-in-one from 211 yards at the par-3 fifth hole. After finishing T2 in the playoff, he had recorded all eight of his professional rounds in the 60s. Thanks to the T7 in Las Vegas at the Justin Timberlake Shriners Hospitals for Children Open and T2 finish at Grayhawk GC, he surpassed No. 150 from the 2008 money list, earning special temporary membership on TOUR for the remainder of the season.
  • Justin Timberlake Shriners Hospitals for Children Open: In his first start as a professional on the PGA TOUR at the Justin Timberlake Shriners Hospitals for Children Open, birdied the final hole to finish T7 and earn a start at the following week’s Frys.com Open. He ranked third in Putts Per Round (27.2) for the week and earned $113,700.
  • Albertsons Boise Open Pres’d by Kraft: Turned pro at the Korn Ferry Tour’s Albertsons Boise Open, where he missed the cut by three strokes.
  • Nationwide Tour Players Cup: Playoff runner-up to Derek Lamely at the Nationwide Children’s Hospital Invitational. Started the final round five shots behind 54-hole leader Dave Schultz. Held the lead during much of the final round but suffered a bogey at the 72nd hole of regulation to drop into a tie with Lamely and force a playoff. Lost to Lamely when he failed to get up and down from a greenside bunker on the second extra hole, missing his par putt of 12 feet. Lamely rolled in a three-foot par putt to win.
  • FBR Open: Made five TOUR starts as an amateur, with a T58 at the 2009 FBR Open his best finish.

2008 Season

  • U.S. Open Championship: Made the cut at the 2008 U.S. Open at Torrey Pines GC, where he T60.

Amateur Highlights

  • Two-time All-America at Oklahoma State University. Named winner of the Ben Hogan Award as the nation’s top collegian after his first year. Also won the Phil Mickelson Award as the nation’s top freshman. Won the CIF Southern California Golf Association Reg
  • Was unbeaten in four matches and helped the United States defeat Great Britain at the 2009 Walker Cup. He had a 3-1 record in the 2007 Walker Cup in Northern Ireland, where he was the youngest player on the victorious U.S. team.
  • Winner of the Sunnehanna Amateur in 2007 and 2008, becoming only the fourth player to successfully defend a title.
  • Won the 2007 California Interscholastic Federation Southern California Regional for the second time by posting a 6-under 66.
  • Reached the quarterfinals of the 2006 U.S. Amateur.

Q SCHOOL GRADUATE