Pourquoi les paris sportifs sont optimistes même sans sports majeurs cet été


Le monde du jeu de sport est revenu à la vie le week-end dernier grâce à UFC, NASCAR et le golf être à nouveau à la télévision. Un de ces jours ou semaines, il y aura l’été NBA et NHL séries éliminatoires et le début de Ligue majeure de baseball.

Et quelque part sur la route, la normalité reviendra au monde et nous verrons à nouveau des stades bondés – juste pas de si tôt.

Mais c’est la vie dans une pandémie, et c’est ce que c’est.

Et pendant que nous attendons tous que les jeux soient à nouveau joués (bon, NASCAR n’est pas un jeu), les grands opérateurs de l’industrie des paris sportifs aux États-Unis profitent de l’augmentation quantifiable des affaires qui dure depuis plus de deux mois.

«Je pense que cela montre que les gens ont faim de sports familiers. Avoir le golf et NASCAR à la télévision en même temps, c’était vraiment normal là-bas pendant un moment », a déclaré Andrew Mennino, analyste principal du contenu sportif pour PointsBet. “Nous avons vu beaucoup d’action sur le ping-pong et le hockey, mais les gens ont faim des sports auxquels ils sont habitués.”

PointsBet a vu une augmentation de 80% de ses revenus le week-end dernier, selon un porte-parole Patrick Eichner.

À FanDuel Sportsbook, l’action sur le jeu de skins de golf dimanche, avec Rory McIlroy et Dustin Johnson, était le double de la poignée d’un événement PGA Tour normal. NASCAR était troisième derrière le golf et Bundesliga le football dimanche en termes d’intérêt pour le jeu, mais il était n ° 1 des entrées fantaisistes payantes chez FanDuel dimanche, porte-parole de la société Kevin Hennessy m’a dit.

Dans l’ensemble de l’industrie, les parieurs et les bookmakers ont connu leur week-end le plus chargé depuis que la pandémie de coronavirus a stoppé le monde du sport à la mi-mars, avec l’UFC en tête.

Victoires courtes pendant la partie longue

Sans les séries éliminatoires de la NBA et de la LNH et la MLB, le nombre de paris sur les paris sportifs reste sensiblement en baisse pour l’année. La plupart des casinos et des hippodromes avec des paris sportifs physiques restent fermés aux États-Unis, mais les paris mobiles sont toujours proposés dans les États qui le permettent.

En tant que collègue Matthew Waters rapporté, DraftKings a perdu 74 millions de dollars au premier trimestre mais a encore vu son stock augmenter, et 14 législatures d’État envisagent actuellement de légaliser les jeux de sport.

De toute évidence, cette industrie ne va nulle part.

L’astuce pour l’instant pour chaque entité de paris sportifs est de surmonter la pandémie et de capitaliser au cours de l’été si et quand les principaux sports reviennent. La MLB continue d’élaborer des plans, et le commissaire de la NBA, Adam Silver, a été ferme en déclarant que la ligue sera de retour à un moment donné au cours de l’été. Même le président Trump était curieux au sujet du basket-ball en tant que propriétaire des Houston Rockets Terman Ferditta s’est entretenu avec de hauts responsables du gouvernement américain lundi pour discuter des différentes stratégies de réouverture.

Pour l’instant, nous attendons. Mais il y a maintenant plus que des preuves anecdotiques que le monde du jeu est occupé malgré le ralentissement économique, et bon, les gens dans les États de banlieue qui ne dépensent plus leur argent en billets de train doivent maintenant trouver une nouvelle façon de s’en débarrasser. Les paris sportifs légaux seront heureux de les accueillir.

“L’élan devrait se poursuivre”, a déclaré Johnny Avello de DraftKings, qui a vu le match Skins du week-end dernier attirer le quatrième plus grand pool de paris de golf de l’histoire de la société. Les seuls événements qui ont pris plus d’action ont été les Masters, l’US Open et le British Open.

«Nous avons réservé tous ces sports obscurs, et cela nous a retenus et restera au menu, mais maintenant que vous avez le baseball presque prêt, il y a une date pour les Belmont Stakes, la NBA et la LNH comme s’ils obtiendraient de retour cet été. “

Prochaine étape: le match

“À court terme, je cherche que l’action sur le golf – Tiger Woods et Peyton Manning contre Phil Mickelson et Tom Brady – soit encore plus grande que ce que nous avons vu le week-end dernier”, a déclaré Avello à propos de Le match, qui devrait avoir lieu ce week-end.

FanDuel Sportsbook suscite beaucoup d’intérêt pour l’événement, le couple Mickelson-Brady attirant 63% des paris.

Il semble que parier contre Tiger est un autre aspect de ce que tout le monde appelle la «nouvelle norme». Au cours d’une année civile folle, ce que 2020 a été, nous aurions tous dû maintenant apprendre à nous attendre à l’inattendu.

Et dans le monde des jeux de sport, l’inattendu s’est traduit par des sommes considérables investies chaque week-end par ceux qui ont encore la chance de travailler.

Les joueurs jouent, et seule une fraction y renonce. Et avec les chiffres que nous voyons la semaine dernière dans les principaux paris sportifs, ce n’est pas le moment pour quiconque de chercher leur disparition. Bien au contraire, ils sont l’une des rares industries qui semblent prospérer. L’astuce sera de le maintenir au cours de l’été, et tous les experts interrogés pour cette chronique étaient d’accord pour dire que la hausse devrait se poursuivre en juin, juillet et août.

A LIRE AUSSI: Le Guide de Paris Match II: Cotes et pronostics pour Woods contre Mickelson