Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Mathilda Cappeliez, rentre en France et vise la LPGA

Mathilda Cappeliez, rentre en France et vise la LPGA
mars 31
12:34 2017

Mathilda Cappeliez est l’un des plus grands espoirs français du golf féminin. Coacher par Diane Dailey à la Wake Forest en Caroline du Nord, elle vise plus loin, la LPGA. En près de 30 ans à la Wake Forest, c’est la première joueuse qui abandonne au milieu d’un semestre que Dailey a coacher. La semaine dernière après son intention de quitter le Darius Rucker intercollégial, Mathilda Cappeliez est très motivé à l’idée de rentrer chez elle, en France. « J’ai hâte de rentrer à la maison et de jouer au golf, aller à (LPGA) Q-School durant l’été et être heureuse. » a déclaré Cappeliez.

Dianne Dailey est au taquet

Son coach Dianne Dailey n’est pas à a son seule soucis et perdre Cappeliez n’est pas sa seule préoccupation. Il y a l’allemande Sophomore Antonia Eberhard qui a du se retirer du Darius Rucker pour plus d’un mois à cause de problèmes de santé, au niveau musculaire. Sierra Brooks, une américaine, est sortie avec une blessure au poignet gauche. Brooks s’est fait opérer en décembre dernier et n’est pas encore rétablie. Brooks espère être de retour dans l’alignement pour le championnat de l’ACC. « La première année, a été certainement rude » dit-elle. ONG de Vinh-Hop Junior n’a pas touché un club de golf depuis avril dernier en raison d’une blessure au dos. Cela laisse quatre joueuses sur la liste de Dailey. Jennifer Kupcho s’est retiré du Challenge régional de Northrop Grumman en février, pour ouvrir la saison de printemps. Elle est tombée d’une voiturette de golf et a subi une commotion cérébrale. Elle était présente le week-end dernier sur l’île de Hilton Head.

Mathilda Cappeliez, gère son avenir comme une grande

Mathilda Cappeliez prend son avenir en main, elle est en pleine préparation à son entrée à la LPGA. De retour au bercail, elle se donne deux années pour faire ses preuves. Elle revient de son université aux Etats-Unis, le Wake Forest. Le 9 mars dernier, elle décide de rentrer en France car les entraineurs ne lui offraient pas ce qu’elle attendait et ce qui la rendait vraiment malheureuse. Au début, son coach était Kevin Diaz puis Diane Dailey. Elle raconte dans les médias que « Cela a été le début des soucis. Elle nous imposait beaucoup trop de golf par rapport au nombre d’heures et de travail que l’on a à l’école. » Pour sa réussite elle a choisie Patrice Léglise pour la coacher, derrière elle compte beaucoup sur le soutien de son père. Elle possède un programme assez chargé, elle participera au tournoi au Terre Blanche Ladies Open (31 mars-2 avril) pour l’ouverture de la saison du Letas (2e division européenne), sera à la qualification de l’US Open le 22 mai en Pennsylvanie, jouer le Jabra Ladies Open (Letas). Elle a beaucoup de projets pour devenir professionnelle à la LPGA, pour son ambition elle espère y arriver via les Cartes d’accès ou via le Symetra Tour.

A propos de l'auteur

Heidi Marchand

Heidi Marchand

Articles similaires

0 commentaire

Pas de commentaire !