Le nombre de cas de coronavirus aux États-Unis dépasse les 667 000 alors que le Dr Birx décrit les phases de la réouverture de l’économie américaine


La couverture de ce blog en direct est terminée, mais pour une couverture actualisée sur le coronavirus, visitez le blog en direct de l’équipe Asie-Pacifique de CNBC.

  • Cas mondiaux: plus de 2 151 100
  • Décès dans le monde: au moins 142 735
  • Cas aux États-Unis: plus de 667 200
  • Décès aux États-Unis: au moins 32868

Les données ci-dessus ont été compilées par l’Université Johns Hopkins.

20 h 40: San Francisco lance un programme de transport en commun à prix réduit pour les personnes âgées et handicapées

La ville de San Francisco offrira des réductions sur les trajets en taxi publics pour les personnes âgées et handicapées, car ces populations sont les plus durement touchées par la pandémie de Covid-19. La carte Essential Trip (ETC) sera un programme de réduction qui utilise des taxis pour emmener les gens sur des voyages essentiels comme aller à l’épicerie, à la pharmacie ou à un autre voyage médical nécessaire pendant la période de refuge en place. Les participants éligibles paieront 20% du coût d’un trajet régulier en taxi pour les voyages essentiels. –Jennifer Elias

20 h 15: PDG de Chubb: Forcer les assureurs à payer les sinistres liés à une pandémie est «manifestement inconstitutionnel»

Les législateurs de l’État ont fait des efforts pour étendre la couverture des interruptions d’activité aux réclamations d’assurance liées aux coronavirus, mais le chef d’un des principaux assureurs immobiliers commerciaux s’oppose à ces mouvements.

Le PDG de Chubb, Evan Greenberg, dans une interview accordée à CNBC jeudi, a déclaré que les gouvernements des États ne pouvaient pas forcer les compagnies d’assurance à couvrir les incidents non inclus dans la police, s’appuyant sur la Constitution américaine pour obtenir son soutien.

“Vous ne pouvez pas simplement modifier un contrat rétroactivement. C’est manifestement inconstitutionnel”, a-t-il déclaré à l’hôte de “Mad Money” Jim Cramer, qui a reconnu qu’il était un client de Chubb. “L’industrie l’emporterait sur cela et je comprends donc la frustration des législateurs, je comprends qu’ils cherchent un remède, mais ce serait un préjudice auto-infligé et créerait une grande incertitude à un moment où nous avons suffisamment d’incertitude et nous ‘ re essayant de guérir l’économie. ” —Tyler Clifford

19 h 50: Des responsables de la Maison Blanche déclarent que la surveillance communautaire est «critique»

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses des National Institutes of Health, parle du coronavirus dans la salle de presse James Brady de la Maison Blanche, le jeudi 16 avril 2020, à Washington.

Alex Brandon | AP

Les outils de surveillance pour les personnes qui ne montrent aucun signe de Covid-19 sont désormais considérés comme «essentiels» pour arrêter la propagation du virus, ont déclaré jeudi des membres du groupe de travail sur les coronavirus. Cela représente une mise à jour – une nouvelle “concentration” – sur ce que les responsables estiment désormais nécessaire pour contenir le coronavirus, a déclaré Anthony Fauci.

“Maintenant, vous pouvez commencer à comprendre quelle est la pénétrance dans la société”, a déclaré Fauci. “Cela va nous informer considérablement sur un certain nombre de choses. Cela va nous donner des informations sur les zones vulnérables et comment nous devons réagir.”

C’est une “guerre invisible”, a déclaré Trump à propos du virus, ajoutant qu’il a entraîné cinq fois plus de décès par guerre civile. “Il s’agit d’une opération militaire avec beaucoup d’aide de la part d’une entreprise.” –Jennifer Elias

19 h 30: Un navire-hôpital de la US Navy accueillera des patients de la région de Philadelphie

Un marin revêt un équipement de protection individuelle avant d’entrer dans l’unité de soins intensifs pour soigner les patients à bord du navire-hôpital USNS Comfort.

Spécialiste de la communication de masse 2e classe Sara Eshleman | US Navy

Le Pentagone a annoncé jeudi qu’il commencerait à recevoir des patients de la grande région de Philadelphie sur le navire-hôpital USNS Comfort au milieu de la pandémie de coronavirus.

“En prévision du soutien médical nécessaire dans la grande région de Philadelphie, l’USNS Comfort est prêt à admettre des patients dans un rayon d’une heure depuis le navire”, selon un communiqué du Northern Command, chef de file du Pentagone pour les opérations de Covid-19 à les États Unis.

Le Pentagone a déployé les navires-hôpitaux USNS Comfort et USNS Mercy en mars pour aider à faire face à l’augmentation des cas de coronavirus. –Amanda Macias

19 h 12: fondateur de la Khan Academy: l’équilibre entre l’apprentissage en ligne et en personne pourrait être la «doublure argentée» de la crise

La fermeture forcée d’écoles dans le monde en raison de la pandémie de coronavirus pourrait créer un meilleur équilibre entre l’apprentissage en ligne et en personne à l’avenir, a déclaré le fondateur de la Khan Academy, Salman Khan.

“Ce que je pense pourrait changer, c’est que les gens vont se rendre compte que vous pouvez vous appuyer sur ces types d’outils en ligne”, a déclaré Khan sur “Closing Bell”.

“Même lorsque nous n’avons pas eu de fermetures d’école, leur valeur était que si je suis enseignant dans une classe de 30 élèves, comment puis-je répondre à leurs besoins individuels? … J’espère donc qu’à mesure que nous sortirons de ce sera la doublure argentée, nous comprendrons comment tirer parti des deux de la meilleure façon possible “, a poursuivi Khan. “Comment les mélanger, si vous voulez.” –Jesse Pound

18 h 58: La docteure Deborah Birx expose le plan de la Maison Blanche pour rouvrir l’économie américaine

18h49: Le stock de Microsoft est en hausse car les entreprises veulent une visioconférence sécurisée, déclare Robert Herjavec

18 h 31: Uber partage des actions après que la société a annulé ses prévisions et prévu une réduction de l’investissement

Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber, apparaît sur Squawk Box de CNBC au Forum économique mondial 2020 à Davos, en Suisse, le 1er janvier. 22nd, 2020.

Adam Galici | CNBC

Les actions d’Uber ont augmenté de 7% dans les transactions prolongées après que la société a déclaré qu’elle retirait les indications données lors de son appel de résultats du quatrième trimestre et a averti qu’elle s’attend à une dépréciation en raison de la baisse des investissements.

Les activités de covoiturage et de livraison de l’entreprise ont été affectées par la pandémie de coronavirus et les blocages, mais Uber a donné peu d’indications sur les effets attendus. Le PDG Dara Khosrowshahi a déclaré lors d’un appel aux analystes le 19 mars que les baisses de réservation à Seattle avaient atteint 60% à 70% sur une base annualisée.

Les investisseurs peuvent être encouragés par l’effet relativement faible des programmes mis en place par Uber pour aider les conducteurs pendant la pandémie. La société a déclaré qu’elle s’attend à ce que ce programme réduise le bénéfice net selon les PCGR d’environ 17 à 22 millions de dollars au premier trimestre et d’environ 60 à 80 millions de dollars au deuxième trimestre. –Jordan Novet

18 h 22: le futur de Dow déchire 700 points de plus alors que le médicament Gilead montre son efficacité à traiter le coronavirus

17 h 30: Boeing devrait reprendre la production d’avions commerciaux dès le 20 avril

Un Boeing 737 MAX 9 est photographié à l’extérieur de l’usine de Renton, Washington.

Stephen Brashear | Getty Images

Boeing prévoit de reprendre la production d’avions commerciaux dans ses usines de la région de Seattle dès le 20 avril avec de nouvelles mesures de distanciation physique visant à empêcher la propagation de Covid-19.

La société avait suspendu la production de ces usines il y a trois semaines en raison de commandes à domicile dans l’État de Washington. Il a ensuite déclaré qu’il arrêterait temporairement la production dans son usine de Caroline du Sud, où il fabrique des avions de ligne à fuselage large 787, une décision qui a effectivement suspendu l’assemblage des avions commerciaux de Boeing.

Le PDG de Boeing, Dave Calhoun, dans une note au personnel, a applaudi les progrès réalisés par les compagnies aériennes pour obtenir des milliards d’aide gouvernementale afin d’atténuer le coup du coronavirus, ce qui a fait chuter la demande de voyages en avion aux États-Unis de 95% par rapport à il y a un an. —Leslie Josephs

17 h 24: Les premiers mandats du travail à domicile de l’industrie de la technologie ont aidé la Californie et Washington à aplanir la courbe

Le 19 mars, le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, a annoncé la mise en place d’un refuge sur place à l’échelle de l’État pour endiguer la propagation du coronavirus Covid-19. Le gouverneur de l’État de Washington, Jay Inslee, a suivi quatre jours plus tard.

Alors qu’ils se déplaçaient de manière agressive par rapport au reste du pays, les principaux employeurs de leurs États avaient des semaines d’avance sur eux.

Twitter a été le premier à bouger, encourageant fortement ses près de 5 000 employés à travailler à domicile le 1er mars, en raison de la propagation rapide du coronavirus, et rendant la commande obligatoire le 11 mars. Amazon a dit à ses quelque 50 000 Des employés de la région de Seattle le 4 mars pour travailler à domicile s’ils le pouvaient. Facebook a informé ses employés de Bay Area le lendemain qu’il «recommandait fortement» de travailler à distance. Au cours de la semaine prochaine, Google, Microsoft et Salesforce se sont pour la plupart vidés, éloignant environ 200 000 personnes du bureau.

La technologie a pris un coup ces dernières années alors que les critiques ont attaqué le pouvoir croissant de l’industrie, les atteintes à la vie privée et les malversations des dirigeants. Mais les premiers mouvements de distanciation sociale de l’industrie sont une grande raison pour laquelle la Californie et Washington, deux premiers points chauds américains de l’épidémie de virus, ont courbé la courbe d’infection tandis que d’autres États sont en pleine crise. —Ari Levy

17 h 18: Le S&P 500 ETF bondit de 2% après les heures de travail selon le rapport du médicament Gilead montrant son efficacité en tant que traitement

L’ETF qui suit le S&P 500 s’est rallié aux échanges après les heures normales après qu’un rapport a déclaré qu’un médicament de Gilead Sciences montrait une efficacité dans le traitement du coronavirus. Le mouvement a indiqué un saut pour le marché boursier vendredi.

Vers 17 h ET, le SPDR S&P 500 ETF Trust (SPY) a augmenté de 2%. Futures sur actions ouverts à 18 h ET.

Les actions de Gilead ont bondi de 9% après que STAT News a rapporté qu’un hôpital de Chicago traitant des patients atteints de coronavirus avec Remdesivir dans un essai se rétablissait rapidement de symptômes graves. La publication a cité une vidéo obtenue où les résultats de l’essai ont été discutés.

Un mois plus tard, les actions ont chuté, atteignant des sommets records en février, dans un marché baissier alors que la propagation du coronavirus grondait le sentiment du marché et les perspectives économiques. —Fred Imbert

17h14: Le stock de Gilead grimpe après un rapport selon lequel un essai de drogue montre des résultats encourageants

Les actions de Gilead Sciences ont bondi de plus de 10% dans les échanges après les heures normales de travail après qu’une publication de l’industrie a déclaré que les patients de Covid-19 traités avec le médicament antiviral de la société, Remdesivir, semblent avoir “une récupération rapide de la fièvre et des symptômes respiratoires”.

STAT News a déclaré qu’un médecin dirigeant un hôpital basé à Chicago, effectuant un essai étroitement surveillé sur le médicament, a constaté que la plupart de ses patients avaient obtenu leur congé en moins d’une semaine.

Il n’y a pas de thérapies éprouvées pour traiter Covid-19, qui a infecté plus de 2 millions de personnes dans le monde à partir de jeudi soir, selon les données compilées par l’Université Johns Hopkins.

Aux États-Unis et en Chine, certaines autorités sanitaires utilisent Remdesivir, qui a été testé comme traitement possible de l’épidémie d’Ebola, dans l’espoir que le médicament puisse réduire la durée du virus chez les patients. —Berkeley Lovelace Jr.

17h04: Cas signalés à travers le monde

16h58: Trump va déployer des directives pour ouvrir des parties des États-Unis où les cas diminuent et les tests s’intensifient

Le président Donald Trump est sur le point de dévoiler de nouvelles lignes directrices fédérales générales qui définissent les conditions permettant à certaines parties des États-Unis de commencer à assouplir certaines des strictes mesures de distanciation sociale imposées pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

Les nouvelles directives identifieront les circonstances nécessaires pour que les régions du pays permettent aux employés de reprendre le travail – mais la décision sera finalement prise par les gouverneurs des États, ont déclaré deux sources à CNBC.

Les États, qui ont imposé leurs propres mesures de confinement pour tenter de ralentir la propagation de la maladie, ne sont pas légalement tenus de suivre les instructions de la Maison Blanche. Mais les nouvelles directives intensifient néanmoins la pression sur les gouverneurs pour qu’ils assouplissent leurs restrictions, même si les experts en santé et les chefs d’entreprise avertissent que des systèmes de tests généralisés sont nécessaires avant que les Américains puissent reprendre leur vie normale en toute sécurité.

“Vous allez appeler vos propres coups de feu”, a déclaré Trump lors d’un appel avec des dizaines de gouverneurs jeudi après-midi, a rapporté NBC News, citant deux personnes qui écoutaient l’appel.

Bien que le président ait déclaré plus tôt cette semaine qu’il pensait que certains États pourraient “rouvrir” leurs économies avant mai, les directives de la Maison Blanche ne proposent aucune date précise, a déclaré un responsable de la Maison Blanche à NBC. —Kayla Tausche, Kevin Breuninger

16 h 46: Fed Harker dit que les emplois perdus reviendront, mais les États-Unis devraient être patients

Le président de la Réserve fédérale de Philadelphie, Patrick Harker, a exprimé son optimisme jeudi que la plupart des 22 millions d’emplois perdus jusqu’à présent lors de la fermeture du coronavirus reviendront, bien qu’il ait déclaré que la nation ne devrait pas se précipiter.

Au lieu de cela, il a conseillé un lent retour à la normalité, avec des parties de l’économie qui peuvent pratiquer la distanciation sociale pour rouvrir en premier et d’autres pour revenir en ligne lorsque les progrès médicaux le permettront.

“Nous allons frapper une période où ça va être assez mauvais. C’est très mauvais en ce moment”, a déclaré Harkin lors d’une interview sur “Closing Bell” de CNBC. “Nous allons sortir de là. Ce ne sera pas un rebond soudain. Je veux dire, cela n’a tout simplement pas de sens pour moi. Il va y avoir certaines industries comme les voyages et le tourisme et l’hôtellerie et ainsi de suite qui prendront un certain temps à la récupération. “

Une industrie qu’il a citée spécifiquement était la construction. L’emploi dans la construction en Pennsylvanie était de 266 000 en février et avait affiché la plus forte croissance de l’État parmi toutes les professions avant la construction du coronavirus.

Depuis lors, les États-Unis ont enregistré un nombre record de travailleurs qui se dirigent vers la ligne de chômage, avec 5,2 millions de demandes supplémentaires au cours de la semaine dernière. —Jeff Cox

16 h 36: Des travailleurs de la pandémie clobbers dans les États du swing et du Michigan en Pennsylvanie en 2020

La pandémie de coronavirus a ravagé les travailleurs du Michigan et de la Pennsylvanie, deux des États que le président Donald Trump a le plus besoin de gagner pour gagner un autre mandat à la Maison Blanche.

Plus de 22 millions d’Américains ont demandé une assurance chômage au cours des quatre dernières semaines, l’épidémie ayant forcé les entreprises à fermer, selon les données du département du Travail publiées jeudi. Les deux champs de bataille des élections de 2020 ont été plus touchés que presque tous les autres États.

Le Michigan, avec un peu plus de 1 million de demandes de chômage initiales au cours de la période, a vu le deuxième nombre le plus élevé par habitant. La Pennsylvanie avait 1,3 million de demandes d’assurance-chômage dans l’ensemble, le quatrième pour 10 000 habitants.

En règle générale, les États qui ont soutenu la démocrate Hillary Clinton en 2016 ont vu plus de demandes de chômage que celles qui soutenaient Trump. Le Michigan et la Pennsylvanie, qui ont contribué à envoyer Trump à la Maison Blanche en votant pour lui à la marge du rasoir, se démarquent du peloton. —Jacob Pramuk, John Schoen

16 h 21: Le gouverneur Newsom offre deux semaines de congé de maladie payé aux travailleurs de l’alimentation en Californie

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a signé un décret exécutif à l’échelle de l’État accordant deux semaines de congés de maladie payés supplémentaires à ceux qui travaillent dans le secteur alimentaire.

“Ce secteur, par définition, est essentiel à nos moyens de subsistance et à notre capacité de répondre aux besoins de base dans cette pandémie”, a déclaré Newsom lors d’un point de presse jeudi.

Le congé de maladie payé sera disponible pour les travailleurs qui ont contracté Covid-19, qui y ont été exposés ou qui ont été affectés par des ordonnances d’isolement ou de quarantaine émanant de responsables de la santé locaux, étatiques ou fédéraux.

“Nous ne voulons pas que vous alliez travailler si vous êtes malade”, a déclaré Newsom.

Selon Newsom, la mesure a un impact sur les travailleurs du secteur alimentaire de première ligne tels que ceux qui cultivent, sélectionnent, emballent, livrent, cuisinent et vendent de la nourriture. Il a dit qu’il espérait que les congés de maladie payés “résoudraient de manière significative” une partie de l’anxiété de ces travailleurs pendant la pandémie —Hannah Miller

16 h 10: Le New Jersey ouvre une enquête sur les décès dans les maisons de retraite après avoir trouvé 17 corps dans un établissement

Le New Jersey a ouvert une enquête sur les décès dans les maisons de soins infirmiers à travers l’État après que des responsables ont découvert 17 corps entassés dans une morgue de fortune et plus de 100 résidents infectés par Covid-19 dans un établissement de soins de longue durée, ont déclaré jeudi des responsables de l’Etat.

Le gouverneur Phil Murphy a dit qu’il était “scandalisé” que le personnel du centre de rééducation et de soins subaiguë d’Andover dans le nord du New Jersey ait entassé les résidents décédés dans une petite pièce de l’établissement.

“Une histoire comme celle-ci vous secoue jusqu’aux os”, a déclaré le gouverneur Phil Murphy lors d’une conférence de presse. “Les nouveaux Jerseans vivant dans nos établissements de soins de longue durée méritent d’être soignés avec respect, compassion et dignité. Nous pouvons et devons faire mieux.”

L’État et les autorités locales ont inspecté l’établissement vers 2 heures du matin dimanche après avoir reçu un appel disant qu’il avait besoin de sacs mortuaires et qu’il stockait 28 cadavres, a déclaré à la presse la commissaire à la santé du New Jersey, Judy Persichilli. Il n’y avait que cinq corps sur les lieux; trois autres ont été remises aux morgues locales plus tôt, a-t-elle dit. Ils ont reçu une autre plainte mardi, a-t-elle déclaré.

Les responsables ont depuis découvert que 103 résidents ont été testés positifs pour le coronavirus et 133 autres ont des symptômes pseudo-grippaux entre les deux bâtiments de l’établissement, a-t-elle déclaré. Au moins 35 résidents sont décédés depuis le 30 mars; 19 d’entre eux ont été attribués à Covid-19, a-t-elle dit. Au moins 52 employés ont signalé des symptômes pseudo-grippaux. —Noah Higgins-Dunn, William Feuer, Dawn Kopecki

16 h 00: Pour les travailleurs essentiels du commerce de détail, le besoin de soins de santé mentale pourrait survivre à la pandémie

Pour les employés des épiceries et des pharmacies aux États-Unis, le stockage des étagères et le contrôle des clients sont devenus des tâches angoissantes. Chaque trajet domicile-travail et chaque interaction avec le client comportent un risque d’exposition au coronavirus. Et le retour à la maison signifie une chance de transmettre une maladie potentiellement mortelle à un conjoint ou un membre de la famille.

Des milliers d’épiciers et de détaillants sont tombés malades de Covid-19. Certains sont morts.

Les grands détaillants, les psychologues et le principal syndicat des épiciers du pays affirment qu’ils prévoient un plus grand besoin de services de santé mentale, tels que la thérapie, car les gens continuent de travailler pendant la pandémie et, plus tard, de faire face à ses conséquences. L’anxiété, la dépression et d’autres problèmes de santé mentale peuvent persister, même si les cas de coronavirus se stabilisent ou diminuent – en particulier pour ceux qui sont en première ligne.

Certains détaillants, tels que Walgreens et Walmart, disent qu’ils encouragent les travailleurs à utiliser les avantages fournis par l’entreprise, tels que la télé-thérapie et à les référer à des outils numériques qui offrent des stratégies de soulagement du stress, des exercices de médiation et du soutien par les pairs. —Melissa Repko

15 h 47: «Un long chemin à parcourir» avant qu’il y ait suffisamment de tests pour rouvrir l’économie, déclare le PDG de Business Roundtable

Les États-Unis doivent voir une augmentation des tests pour le coronavirus avant que les entreprises puissent commencer à rouvrir, a déclaré jeudi le président-directeur général de Business Roundtable, Joshua Bolten.

“Nous avons clairement un long chemin à parcourir, mais des progrès sont réalisés chaque jour … tous les PDG de notre organisation conviennent que les tests sont un élément déterminant pour nous remettre en état de fonctionner en toute sécurité”, a déclaré Bolten sur CNBC. “Power Lunch.” “Donc, tout ce que nous pouvons faire pour accroître la disponibilité de tests rapides et précis sera probablement l’élément le plus crucial pour une réouverture rapide et sûre.”

L’absence de tests de dépistage du virus a été l’un des principaux problèmes auxquels les États-Unis ont été confrontés pendant la pandémie, de nombreux endroits limitant les personnes pouvant être testées lorsque le virus s’est propagé à travers le pays. Les Centers for Disease Control and Prevention ont déclaré que les tests qu’il avait envoyés très tôt étaient défectueux.

Bolten a déclaré que le retour à un environnement économique plus normal devrait impliquer un plan “progressif” dans lequel certaines entreprises s’ouvriraient avant d’autres et que les décideurs devraient travailler sur ces arrangements maintenant.

“Il n’est pas trop tôt pour planifier une réouverture sûre et rapide. En fait, il est très important que la planification se poursuive maintenant”, a déclaré Bolten. —Jesse Pound

15h22: L’économie ne peut pas rouvrir sans tests généralisés – y arriver demandera beaucoup de travail et d’argent

Alors que les États-Unis se remettent des retombées économiques massives de l’épidémie de coronavirus, le président Donald Trump et d’autres appellent de plus en plus à la réouverture des entreprises, des écoles et d’autres espaces publics afin que la nation puisse commencer à se rétablir financièrement.

Mais les experts en santé et plusieurs chefs d’entreprise de premier plan avertissent que le pays ne devrait pas rouvrir à grande échelle à moins qu’il n’y ait une énorme augmentation du nombre relativement faible de tests actuellement effectués pour l’infection Covid-19. Les experts de la santé disent également que le pays a besoin d’un programme connexe et tout aussi robuste pour retrouver les personnes qui ont été en contact avec des personnes infectées, afin d’éviter que ces contacts eux-mêmes ne propagent le coronavirus à d’autres.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention du gouvernement fédéral, il n’y a qu’environ 120 000 échantillons environ à tester chaque jour pour le coronavirus.

Les experts disent que des millions de personnes devront être testées chaque jour, même jusqu’à 20 millions à 30 millions de personnes, avant que la nation puisse revenir à un semblant de normalité économique. —Dan Mangan

15h04: le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, sur la manière dont l’État accordera la priorité à la réouverture des entreprises

14 h 51: GE et Ford signent un contrat fédéral de 336 millions de dollars pour la fabrication de ventilateurs

General Electric et Ford Motor produiront 50 000 ventilateurs pour le gouvernement américain en vertu de la Defense Production Act pour 336 millions de dollars, ont annoncé des responsables fédéraux.

La production des ventilateurs devrait commencer la semaine prochaine dans une usine Ford au Michigan. Les sociétés devraient produire tous les ventilateurs d’ici le 13 juillet, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Selon les termes de l’annonce, chaque ventilateur coûterait 6 720 $. C’est près de 10 000 $ de moins qu’un précédent contrat fédéral pour 30 000 ventilateurs à 489,4 millions de dollars, soit environ 16 300 $ par unité, avec General Motors et Ventec Life Systems, basée à Washington. —Michael Wayland

14 h 37: L’application Starz voit un pic de 142% de nouveaux abonnés

Brad Pitt et Leonardo Dicaprio jouent dans “Il était une fois à Hollywood”.

Sony

L’abonnement à la télévision premium Starz a vu un pic d’audience et de nouvelles inscriptions à la suite des restrictions de distanciation sociale aux États-Unis, a déclaré le PDG de Starz, Jeff Hirsch, sur “The Exchange” de CNBC.

La chaîne câblée premium, qui dispose également d’une application numérique, abrite des émissions acclamées par la critique comme “Outlander” ainsi que des films chauds comme “Il était une fois à Hollywood”.

L’application Starz a vu un bond de 44% de l’audience moyenne depuis que les gens ont été forcés de rester à la maison en raison de l’épidémie. L’application, qui coûte généralement 9 $ par mois, est actuellement réduite à 5 $ par mois pendant trois mois. Il a vu une augmentation de 142% de nouveaux clients depuis le début des commandes à domicile. —Sarah Whitten

14 h 20: l’Apple Store rouvre ses portes en Corée du Sud en mettant l’accent sur la réparation des Mac et des iPhones

Un Apple Store à Séoul rouvrira samedi, a confirmé un représentant d’Apple. C’est le premier magasin de détail Apple en dehors de la Chine à rouvrir et le seul magasin d’Apple en Corée du Sud.

Le magasin aura des heures limitées et se concentrera sur la réparation des iPhones et ordinateurs des clients existants.

“Pour commencer, nous aurons un calendrier et des directives ajustés pour garantir que les clients et les employés continuent de rester en bonne santé. Le magasin se concentrera sur le service et l’assistance au Genius Bar. Pour les clients qui souhaitent effectuer un achat, nous avons plusieurs options, y compris la commande en ligne pour livraison ou retrait en magasin “, a déclaré Apple dans un communiqué. —Kif Leswing

14 h 18: Sept gouverneurs du Midwest travaillent ensemble pour rouvrir leurs économies

Les gouverneurs de sept États du Midwest américain ont déclaré qu’ils travailleraient en étroite coordination pour rouvrir l’économie dans leurs régions.

Les gouverneurs du Michigan, de l’Ohio, du Wisconsin, du Minnesota, de l’Illinois, de l’Indiana et du Kentucky ont formé un partenariat pour travailler ensemble au redémarrage des économies de leurs États, ont-ils déclaré dans un communiqué.

“Nous sommes impatients de travailler ensemble pour atténuer la crise économique que ce virus a provoquée dans notre région”, ont déclaré les gouverneurs dans un communiqué conjoint. “Nous reconnaissons que nos économies dépendent toutes les unes des autres et nous devons travailler ensemble pour les rouvrir en toute sécurité.” —Reuters

14h02: les hospitalisations à New York continuent de baisser

13 h 58: Facebook annule les grands événements jusqu’en juin 2021

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé que l’entreprise autoriserait ses employés à travailler à domicile pendant l’été et qu’elle n’organiserait pas de grands événements avant au moins juillet 2021.

“La plupart des employés de Facebook ont ​​la chance de pouvoir travailler de manière productive à domicile, nous nous sentons donc responsables de permettre aux personnes qui n’ont pas cette flexibilité d’accéder aux ressources publiques partagées en premier”, a écrit Zuckerberg dans un post sur Facebook. “J’espère que cela contribuera à contenir la propagation de Covid-19 afin que nous puissions assurer la sécurité de nos communautés et nous remettre en marche bientôt.”

Les employés de Facebook devront travailler de chez eux jusqu’à la fin mai au moins, mais l’entreprise autorisera les employés qui, pour une raison quelconque, ne peuvent pas revenir ensuite, à continuer de travailler depuis leur domicile “pendant au moins l’été”. En outre, la société a déclaré qu’elle n’organiserait aucun événement physique composé de 50 personnes ou plus jusqu’en juin 2021. La société organisera plutôt des rassemblements de cette taille en tant qu’événements virtuels. —Salvador Rodriguez

13h55: Cramer: Amazon est le «Grim Reaper» pour les petites entreprises, mais il peut également aider à sauver l’Amérique

La domination d’Amazon s’est solidifiée pendant la pandémie de coronavirus, mais les conséquences sont compliquées, a déclaré Jim Cramer de CNBC.

“Amazon est le Grim Reaper pour tout le monde ou la plus grande chose qui soit jamais arrivée au consommateur américain. Ou peut-être les deux”, a déclaré Cramer sur “Squawk on the Street”.

“Amazon n’est-il pas devenu un pays pendant cette période?” Cramer a ajouté, notant les embauches spectaculaires d’Amazon pour suivre le rythme de l’augmentation de la demande liée aux coronavirus tandis que le reste de l’économie américaine a perdu 22 millions d’emplois ces dernières semaines.

Depuis mars, le géant du commerce électronique a ajouté plus de 100 000 nouveaux employés et prévoit d’en ajouter 75 000 dans ses rangs.

“Ils sont un mastodonte qui efface tout le monde”, a déclaré Cramer, soulignant les opérations de grande envergure d’Amazon dans une myriade de secteurs. “Regardez ce qu’ils font dans les pharmacies.” –Kevin Stankiewicz

13 h 49: les chefs de file de la mode en Italie demandent à Rome de lever les restrictions imposées à l’industrie

Les leaders italiens de la mode ont appelé le gouvernement à assouplir les restrictions imposées en réponse à la crise des coronavirus pour leur permettre de reprendre une partie de la production, avertissant qu’un verrouillage prolongé risquait de causer des dommages irréparables au secteur.

“La mode est une industrie saisonnière, et certaines dates ne sont pas compressibles. Une réouverture sous peu signifierait renoncer à près d’un an de chiffre d’affaires”, a déclaré Carlo Capasa, président de la Chambre nationale de la mode italienne (CNMI), dans une interview en ligne sur le site de tous les jours Corriere della Sera.

Les mesures de verrouillage actuelles en Italie – le pays avec le troisième plus grand nombre de cas confirmés après les États-Unis et l’Espagne – ont été imposées jusqu’au 3 mai.

Avec un chiffre d’affaires de 95 milliards d’euros (98 milliards de dollars américains) et 600 000 travailleurs, l’industrie italienne de la mode et du textile est la deuxième plus importante du pays.

Il représente 41% du secteur en Europe, suivi par l’Allemagne, qui représente 11% du total. –Reuters

13h41: Le marché de l’immobilier commercial à New York vacille à cause du coronavirus alors que les loyers dégringolent

Une femme portant un masque facial passe devant un magasin fermé à Times Square le 12 avril 2020 à New York.

Liao Pan | China News Service | Getty Images

La pandémie de coronavirus frappe le marché de l’immobilier commercial à New York, les loyers dégringolent et ne devraient pas changer de sitôt, selon un nouveau rapport de la société de services immobiliers commerciaux CBRE.

Les loyers moyens de vente au détail dans la ville ont continué de baisser au cours du premier trimestre, qui a commencé le 1er janvier et s’est terminé le 31 mars, la moyenne des quartiers de New York interrogés ayant chuté de 9% d’une année sur l’autre à 714 $ le pied carré, selon le rapport. . Cela a marqué le dixième trimestre consécutif de baisses. D’une année à l’autre, 13 des 16 couloirs suivis par CBRE, y compris l’Upper East Side et l’Upper West Side, ont vu leurs loyers baisser.

Plus particulièrement, à Times Square, les loyers au détail ont chuté à des niveaux jamais vus depuis 2011. Les loyers moyens ont chuté de 15,7% par rapport à il y a un an pour atteindre 1 647 $ le pied carré. Les loyers moyens sont maintenant inférieurs à 1 800 $ le pied carré pour la première fois depuis 2011, a indiqué CBRE. –Lauren Thomas

13 h 33: la communauté internationale des États-Unis examine si le virus a émergé accidentellement d’un laboratoire chinois

La communauté du renseignement américaine examine si le virus qui a provoqué une pandémie mondiale est sorti accidentellement d’un laboratoire de recherche chinois étudiant les maladies des chauves-souris, ont déclaré à NBC News des responsables du renseignement américain actuels et anciens.

Les agences d’espionnage ont exclu que le nouveau coronavirus soit d’origine humaine, selon les responsables. Mais les scientifiques d’un laboratoire militaire et civil à Wuhan, où le virus est originaire, sont connus pour avoir mené des recherches en cours sur les coronavirus, selon des responsables. Ils disent que les agences de renseignement se sont rassemblées et soupesent la preuve qu’un employé de l’un des laboratoires pourrait avoir été accidentellement infecté et avoir quitté l’établissement avec le virus.

“C’est une possibilité, mais pas la plus probable”, a déclaré un responsable à NBC News.

Interrogé sur les renseignements disponibles AUJOURD’HUI, le secrétaire à la Défense Mark Esper a déclaré: “C’est quelque chose que nous surveillons de près depuis un certain temps”, ajoutant que les résultats de l’enquête sont jusqu’à présent “non concluants”. –Ken Dilanian, Courtney Kube

13 h 25: Les avocats se préparent pour les toutes premières plaidoiries orales de la Cour suprême par téléphone

L’annonce de la Cour suprême cette semaine selon laquelle elle tiendra des plaidoiries par téléconférence pour la première fois de son histoire a permis à un petit groupe de meilleurs avocats américains de se préparer aux appels téléphoniques les plus importants de leur carrière.

Le tribunal a déclaré qu’il entendra 10 arguments au cours des deux premières semaines de mai, y compris des différends à succès sur le Collège électoral et si le président Donald Trump peut garder ses dossiers fiscaux à l’abri des enquêteurs.

Les questions sont importantes, qu’elles soient discutées dans un bureau du sous-sol par téléphone portable ou à l’intérieur du bâtiment corinthien historique de la Cour suprême. Mais les avocats qui plaideront devant le tribunal sont toujours en train de s’adapter.

“J’essaie de comprendre: vous levez-vous? Vous asseyez-vous? Avez-vous un podium?” Jay Sekulow, avocat du président et avocat chevronné de la Cour suprême, a déclaré dans une récente interview.

Ces questions ne sont qu’un début. Utilisez-vous des écouteurs? Mettez les juges sur haut-parleur? Et qu’en est-il des plumes fabriquées à la main, qui en temps normal sont laissées sur la table des avocats comme souvenir pour les avocats qui se disputent?

«Je prévois de donner mes plumes à mes petits-enfants, alors j’espère qu’ils nous enverront toujours la plume», a déclaré Sekulow, qui demandera au tribunal supérieur d’annuler les décisions des tribunaux inférieurs ordonnant aux banques de Trump et au cabinet comptable de longue date de remettre sur ses dossiers financiers aux enquêteurs de l’État et du Congrès. –Tucker Higgins

13 h 19: Annulation du New Orleans Jazz Fest 2020

Le festival 2020 du jazz et du patrimoine de la Nouvelle-Orléans, qui avait été reporté à l’automne, a été annulé, ont annoncé les organisateurs.

L’événement, qui est un incontournable de la Nouvelle-Orléans depuis 50 ans, sera de retour en 2021 du 22 avril au 2 mai, selon une annonce du festival.

Les billets pour le festival 2020 seront bons pour le Jazz Festival 2021, indique le communiqué, et les informations de remboursement seront envoyées aux détenteurs de billets actuels avant le 22 avril. –Chris Eudaily

13 h 04: les laboratoires américains doivent se tourner vers les tests de coronavirus, selon le chef de l’exploitation du fabricant de tests de salive

Le professeur Rutgers Andrew Brooks, directeur des opérations et directeur du développement technologique chez RUCDR Infinite Biologics.

Source: Université Rutgers

12 h 50: les actions abandonnent leurs gains dans une session agitée

12:47 pm: Homeless shelters are running low on cash and volunteers as coronavirus spreads

Homeless shelters across the country are facing volunteer shortages and increased costs as they struggle to contend with the deadly coronavirus outbreak while continuing to take in residents.

Several shelters have made adjustments to continue offering the same services while minimizing contact. That means spreading out beds, sterilizing surfaces more frequently and offering services at a distance.

It’s been tricky for shelters around the country to adjust to new social distancing guidelines. But many have found solutions in which they’re still responding to people who need a place to stay while adhering to any government-issued advice or rules. –Yelena Dzhanova

12:26 pm: New York and other East Coast states extend shutdown of nonessential businesses to May 15, Gov. Cuomo says

New York and other East Coast states are extending their shutdown of nonessential businesses to May 15 as officials grapple with how to reopen parts of the economy without leading to a resurgence in coronavirus cases, New York Gov. Andrew Cuomo said.

Cuomo announced the news at a press conference in Albany and via Twitter, saying “New York on PAUSE” will be extended in coordination with other states.

“We have to continue doing what we’re doing. I’d like to see that infection rate get down even more. The New York Pause policies, the close-down policies, will be extended in coordination with other states to May 15,” Cuomo said. The lockdown was previously scheduled to lift on April 30.

“So, one month, we’ll continue the close-down policies. What happens after then? I don’t know. We will see what the data shows,” Cuomo said. “I don’t want to project beyond that period.” –Noah Higgins-Dunn

12:12 pm: UK extends coronavirus lockdown measures by at least three weeks

Britain is extending its coronavirus lockdown measures by at least another three weeks, Foreign Minister Dominic Raab said.

Restrictions on public life have been in place in the U.K. since March 23. People have been told to stay at home, with the exception of limited shopping — for essential food and medical supplies — and exercise.

Government ministers previously said it was too early to lift the restrictions, as the U.K. had not yet hit the peak of its coronavirus outbreak. But Britain’s chief medical advisor, Chris Whitty, said on Wednesday that he believed the country was “probably reaching the peak.” –Ryan Browne

12:05 pm: Abbott Labs is developing new coronavirus test for mass screening as Trump seeks to reopen US economy

Abbott Laboratories says it is ramping up production of its coronavirus test kits, including a new tool that could enable mass Covid-19 screening, as President Donald Trump seeks to reopen parts of the U.S. economy as early as next month.

The company is on track to ship 4 million this month of its new antibody tests, which indicate whether a person has had Covid-19 in the past and was either asymptomatic or recovered, Abbott CEO Robert Ford said during an earnings conference call with investors Thursday. It plans to ramp up to 20 million shipments per month, beginning in June, he said, adding there’s a need to manufacture more tests. –Berkeley Lovelace Jr.

11:55 am: Switzerland to start easing COVID-19 restrictions from April 27

People walk past a red-and-white police warning tape in Plainpalais place in Geneva on April 16, 2020, during the lockdown due to the novel coronavirus, Covid-19.

Fabrice Coffrini | AFP via Getty Images

Switzerland will start gradually relaxing from April 27 the drastic restrictions it brought in last month to tackle the spread of the new coronavirus, the government said on Thursday.

Hospitals will be allowed to perform all procedures, even elective surgeries, while hair salons, massage parlours and cosmetic studies will be allowed to reopen.

This will be followed by compulsory schools, shops and markets from May 11, it added. –Reuters

11:40 am: Japan makes coronavirus emergency nationwide as Abe plans cash payouts for all

Japanese Prime Minister Shinzo Abe expanded a state of emergency to include the entire country on Thursday and said the government was considering cash payouts for all in an effort to stem the coronavirus outbreak and cushion the economic downturn.

With more than 9,000 infections and nearly 200 deaths nationally, the government has declared an emergency in Tokyo and six areas including western Osaka, but other regions have sought to be added amid worries about the spreading virus.

While short of a lockdown, the state of emergency imposed for a month from April 7 gave authorities more power to push people to stay home and businesses to close. It has covered about 44% of the population up until now. –Reuters

11:21 am: What it’s like to be a delivery person during the coronavirus pandemic

As the coronavirus has upended all of our lives and routines, we’ve become reliant upon certain essential workers to help us stay as safe and healthy as possible. Of course this includes medical professionals, who can treat those who do fall ill.

But it also includes a class of workers many of us have previously taken for granted — delivery people, who make it possible for the rest of us to stay healthy by staying home. —Katie Brigham

11:12 am: Small business rescue loan program hits $349 billion limit and is now out of money

The Small Business Administration’s rescue loan program hit its $349 billion limit on Thursday and is now out of money as the nation’s top Republicans and Democrats struggle to agree on how to restore its funds.

The Small Business Administration website reads that it is “unable to accept new applications for the Paycheck Protection Program based on available appropriations funding. Similarly, we are unable to enroll new PPP lenders at this time.”

The announcement from the SBA on Thursday comes as scores of small American business owners work to deal with the fallout of the coronavirus and the move by some states to shutter the vast majority of commerce. —Thomas Franck, Kate Rogers

11:03 am: NYC mayor seeks federal aid as coronavirus costs New York $7.4 billion in lost tax revenue

The coronavirus pandemic will cost New York City a projected $7.4 billion in lost tax revenue over the current and next fiscal year after the city shuttered businesses and ordered people to stay indoors to try to contain the outbreak, Mayor Bill de Blasio said Thursday.

De Blasio urged Washington lawmakers to approve $500 billion in spending in the next stimulus bill with at least $150 billion of that going toward states, cities and local municipalities. That would help plug holes in budgets devastated by the government quarantines and help fund needed services, including police, fire and emergency response.

De Blasio said Congress should direct $100 billion to hospitals and health-care workers and $250 billion to small businesses and paycheck protection for workers, de Blasio said. —Noah Higgins-Dunn

10:50 am: PGA Tour plans to resume play June 8 with events closed to general public

PGA TOUR flag during the first round of the Korn Ferry Tour’s The Bahamas Great Exuma Classic at Sandals Emerald Bay golf course on January 12, 2020 in Great Exuma, Bahamas.

Ben Jared | PGA TOUR via Getty Images

The PGA Tour plans to resume play June 8 with the first four events closed to the general public, according to schedule adjustments announced Thursday.

The PGA Tour on March 12 said it canceled The Players Championship and all other events through the Valero Texas Open that ends on April 5.

The Charles Schwab Challenge, Rocket Mortgage Classic and the Memorial Tournament presented by Nationwide events that were previously scheduled between May 18 and June 8 have been moved to later dates in the calendar.

The RBC Heritage originally slated for April 13-19, but canceled on March 17, has been added back to the PGA Tour schedule in the week formerly occupied by the U.S. Open, which was postponed to September. —Melodie Warner

10:25 am: Facebook will start warning people who ‘like’ or react to fake coronavirus news

Facebook will start warning users if they have liked, reacted or commented on harmful Covid-19 posts that the company has found to be misinformation and removed.

The feature will roll out in the coming weeks, Facebook said in a blog post.

“These messages will connect people to COVID-19 myths debunked by the World Health Organization including ones we’ve removed from our platform for leading to imminent physical harm,” Guy Rosen, Facebook’s vice president of integrity, said in a blog post.

After the WHO declared Covid-19 a global health emergency in January, Facebook started removing misinformation about the outbreak from its platforms. The company said Thursday it’s removed hundreds of thousands of pieces of misinformation that could lead to physical harm, such as inaccurate content that says physical distancing is ineffective or drinking bleach cures the virus. —Jessica Bursztynsky

9:49 am: The coronavirus pandemic isn’t hurting US auto sales as much as feared, J.D. Power says

Sales of new vehicles to U.S. consumers declined less than expected at the beginning April despite the coronavirus outbreak and state orders keeping most dealer showrooms closed across the country, according to J.D. Power.

After U.S. auto plants closed and most states enacted “stay-at-home” directives last month, J.D. Power expected year-over-year sales to decline by as much as 80% this month compared with its prepandemic forecast. While still significantly down, sales through the first 12 days of April were only off by about 55% — indicating that sales for the full month might not be as bad as feared, the firm said Wednesday.

If that trend continues, it would mean sales of about 597,000 units in April compared with J.D. Power’s prepandemic forecast of nearly 1.1 million vehicles for the month. —Michael Wayland

9:35 am: Stocks open slightly higher even after another dismal weekly jobs report

Stocks opened higher even as investors digested more data reflecting the economic devastation from the coronavirus pandemic. The Dow Jones Industrial Average traded 44 points higher, or 0.2%. The S&P 500 climbed 0.7% while the Nasdaq Composite advanced 1.1%.

Thursday’s moves followed a slump during regular trading on Wednesday as gloomy economic data and anemic bank earnings fueled concerns over the coronavirus’s impact on the U.S. economy. —Fred Imbert, Thomas Franck

9:18 am: The US economy will likely erase all the job gains since the financial crisis this week

The coronavirus and the forced closure of business throughout the U.S. have nearly wiped out the totality of job gains since the Great Recession.

The Labor Department reported Thursday that the number of Americans applying for state unemployment benefits totaled 5.245 million during the week ended April 11.

Combined with the government’s prior three jobless claims reports, the number of Americans who have filed for unemployment over the previous four weeks is 22.025 million. That number is just below the 22.442 million jobs added to nonfarm payrolls since November 2009, when the U.S. economy first began to add jobs back to the economy after the recession. —Thomas Franck

9:11 am: Billionaire Barry Diller says bail out everyone and ‘worry about paying the bills later’

Billionaire businessman Barry Diller told CNBC on Thursday the U.S. government should bail out all companies that have been hit hard by the coronavirus, including those in the travel industry.

“The damage that is being done every day is enormous,” Diller said on “Squawk Box.” “Everybody needs to be bailed out for this one time thing, and we’ll worry about paying the bills later.”

The comments from Diller, chairman of travel site Expedia and digital media group IAC, came after major U.S. airlines and the Treasury Department reached a deal that gives the carriers access to loans and grants to support payroll. In return, the government gets warrants that could become equity stakes.

Diller said Expedia is generating no revenue and will need to cut costs, including in advertising. —Jesse Pound

9:06 am: Starbucks is preparing to reopen cafes as local coronavirus conditions allow

Starbucks is preparing to reopen cafes as some U.S. states report that the number of new coronavirus cases has plateaued or even declined.

The coffee chain closed most of its U.S. and Canadian cafes on March 21, limiting service to delivery and drive-thru only. More than 60% of its U.S. cafes have a drive-thru lane. Starbucks initially said the closures would be for two weeks but later extended the measures until May 3. —Amelia Lucas

9:04 am: US home construction collapsed 22.3% in March

U.S. homebuilding activity collapsed in March as the coronavirus spread, with housing starts tumbling 22.3% from a month ago.

The Commerce Department said Thursday that groundbreakings occurred last month at a seasonally adjusted annual rate of 1.2 million units, down from a 1.56 million pace in February. Construction of single-family houses fell 17.5%, while apartment and condo starts were off 32.1% from a month ago.

The report showed a 6.1% decline in the completion of homes being constructed, which means many homes are being left half built. There was also a 6.8% drop in permits to begin construction. —Associated Press

8:56 am: Coronavirus crisis threatens to derail post-Brexit trade talks

The U.K. will most likely fail to strike a new trade agreement with the European Union by the end of the year, analysts have told CNBC, as the coronavirus crisis threatens to derail official trade talks.

Prime Minister Boris Johnson has pledged to conclude a post-Brexit trade deal this year. The U.K. is in a transition phase until December after leaving the bloc on Jan. 31. During the transition, it is working to establish trade arrangements with the 27-nation EU.

However, this timeline is now at risk after the two lead negotiators had to isolate due to Covid-19 infections. British and European negotiating teams held a call on Wednesday for the first time since both lead negotiators were forced to self-isolate. —Silvia Amaro

8:50 am: ‘It may be in August’ — Larry Fink says businesses reluctant to reboot without mass testing

BlackRock co-founder and CEO Larry Fink said the U.S. needs to increase its testing capacity for the coronavirus before its economy can restart in earnest.

“We’re going to still see elements of the disease increasing in other parts of the world and until we have adequate testing, rapid testing, it’s very hard to see how we’re going to reboot in the next 30 days,” Fink said on CNBC’s “Squawk Box.”

Fink expressed confidence that the U.S. will make progress on Covid-19 treatments, minimizing the severity of the disease. “Through that process, I do believe we’ll be able to reboot. I do believe we’re going to have a better, more normalized environment,” he said.

“But it may not be in June or July. It may be in August,” he said.

Fink, whose firm is the world’s biggest asset manager, said businesses will be “very cautious” and “protective of their employees” as they consider when and how to relax work-from-home policies. —Kevin Stankiewicz

8:34 am: US weekly claims total 5.245 million, bringing total job losses due to coronavirus to 22 million

Protection measures against the coronavirus continued to tear through the employment ranks, with 5.245 million more Americans filing first-time claims for unemployment insurance last week, the Labor Department reported Thursday.

The new filings bring the crisis total to just over 22 million, nearly wiping out all the job gains since the Great Recession.

Though the most recent total, for the week ended April 11, represented a drop from the previous two weeks, it still showed that the damage to the U.S. labor market remains profound.

The numbers of late have been bolstered by measures taken to allow more workers to file claims. They now include independent contractors and others who previously were not eligible for benefits. —Jeff Cox

8:08 am: Jeff Bezos says widespread testing needed before economy can get running again

Amazon CEO Jeff Bezos said Thursday that mass testing around the world for the coronavirus is needed to “get the economy back up and running.”

In his annual shareholder letter, Bezos also pointed to efforts Amazon has taken to protect its employees from the pandemic.

Bezos pointed to Amazon’s efforts to develop “incremental testing capacity,” which the company announced last week. As part of that announcement, Amazon said it hopes to begin testing all of its employees, including those who show no symptoms.

“Regular testing on a global scale, across all industries, would both help keep people safe and help get the economy back up and running,” Bezos said. “For this to work, we as a society would need vastly more testing capacity than is currently available.” —Annie Palmer

7:43 am: US hot spots span the East Coast

7:15 am: Trump to unveil reopening guidelines

President Donald Trump said he plans to release on Thursday national guidelines for reopening the economy.

“We’ll be opening up some states much sooner than others,” he said Wednesday. “We think some of the states can actually open up before the deadline of May 1.”

The governors of seven states on the East Coast and three states on the West Coast have announced regional working groups to coordinate the reopening of the regions. With the exception of Massachusetts, all 10 states actively developing plans to reopen are led by Democratic governors. –Will Feuer

7:06 am: China races toward a vaccine

Three Chinese companies have vaccine candidates in clinical trials, CNBC’s Eunice Yoon reports from Beijing. One company, Nasdaq-listed Sinovac, has already started enlisting volunteers to receive the first experimental doses. The company aims to complete safety and efficacy trials by June.

The Chinese government has allocated land for mass production of a successful vaccine candidate once it’s ready, Yoon reports, and has expedited the approval process for human clinical trials. –Will Feuer

7:03 am: UK set to extend lockdown for three more weeks

Dominic Raab, who is deputizing for Prime Minister Boris Johnson while he is recovering from a serious case of Covid-19, is meeting government ministers Thursday, and is chairing a meeting of its emergency response committee.

It’s widely expected that the country’s lockdown will be extended for three weeks, amid stark warnings that the U.K. could end up being the worst hit country from the coronavirus in Europe.

The U.K.’s top medical expert said Wednesday that the country is probably seeing its peak of the virus (the death toll currently stands at 12,868 in British hospitals, with 761 daily deaths reported Wednesday), but it is too early to consider lifting lockdown measures that have been in place since March 23. — Holly Ellyatt

6:35 am: Spain’s daily death toll rises slightly

The number of daily deaths in Spain has risen slightly, according to health ministry data.

In the past day, 551 people have died from the coronavirus, bringing the total death toll to 19,130. The daily death toll on Wednesday was 523.

The overall number of infections now stands at 182,816, the ministry said, 5,183 more cases than yesterday. –Holly Ellyatt

5:40 am: WHO says coming weeks are ‘critical’ as Europe’s cases near 1 million

The World Health Organization’s European regional director said that in the past 10 days, the number of confirmed cases in Europe has doubled to reach almost 1 million.

WHO’s Hans Kluge told reporters in an online briefing that this meant about 50% of the global burden of Covid-19 was in Europe, where he said more than 84,000 have died from the virus.

“The storm clouds of this pandemic still hang heavily over the European region,” Kluge said, according to Reuters. Commenting on the gradual lifting of restrictions on public life, Kluge said “there is no fast track back to normal.” –Holly Ellyatt

4:30 am: Dutch study suggests 3% of population might have antibodies

A study of Dutch blood donors has found that around 3% have developed antibodies against Covid-19, health authorities said, Reuters reported. The findings give an indication of what percentage of the Dutch population may have already had the disease.

The head of the National Institute for Health disclosed the results during a debate with parliament.

“This study shows that about 3% of Dutch people have developed antibodies against the coronavirus,” Jaap van Dissel said, the news agency reported. “You can calculate from that, it’s several hundred thousand people,” in a country of 17 million. —Holly Ellyatt

Read CNBC’s coverage from CNBC’s Asia-Pacific and Europe teams overnight here: WHO says coming weeks are ‘critical’ as Europe’s cases near 1 million