Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Le Genou, un axe incontournable

Le Genou, un axe incontournable
septembre 29
15:31 2015

Au golf, le genou est très utilisé. Peut-être même un peu trop par rapport aux autres parties du corps. Cette articulation est la plus sollicitée lors des mouvements de swing. Afin d’éviter une rupture des tendons ou d’autre blessure correspondant à celle ci, il est primordial d’avoir une bonne préparation et d’être en parfaite connaissance du fonctionnement ainsi que de la pathologie du genou.

 

 

Le fonctionnement
L’articulation du genou est un peu plus compliquée par rapport aux autres. En effet, c’est la seule articulation qui est renfermée uniquement par une membrane synoviale ainsi que d’une capsule articulaire. Le déboîtement du genou est évité rien qu’avec l’intervention des ligaments latéraux. Ce qui en fait un point particulièrement fragile une fois qu’il est beaucoup sollicité.

 
La pathologie
Dans la plupart du temps, les blessures qui arrivent au genou sont presque de type micro-traumatique. Autrement dit, c’est le nombre répèté des flexions ainsi que des extensions qui provoquent ces petites blessures sur le cartilage. Ainsi, c’est surtout les tendons et les ménisques qui sont les fréquentes victimes. D’un autre côté, les tendons sont rarement touchés par les entorses.

 
Le backswing et le downswing
C’est surtout lors de la réalisation de ces deux mouvements que le genou est particulièrement sollicité. En effet, c’est pendant cette rotation que le genou subit une forte résistance du ligament croisé. Ainsi, il est important de procéder à de grande séance d’échauffement avant de se lancer à pratiquer ces mouvements à fréquence répétitive.

 

A propos de l'auteur

Lovaniaina Rakotoharisoa

Lovaniaina Rakotoharisoa

Articles similaires

0 commentaire

Pas de commentaire !