Hatton retient Leishman pour gagner à la brutale Bay Hill


Grande-Bretagne Tyrrell Hatton, à seulement son deuxième tournoi depuis la chirurgie du poignet droit, a tenu à l’écart l’Australien Marc Leishman pour remporter son premier titre du PGA Tour dimanche au Arnold Palmer Invitational.

L’Anglais de 28 ans a fait un double bogey à 11 ans, mais a terminé avec sept normales tendues pour terminer un round final de 74 sur deux et terminer 72 trous à Bay Hill brutal et venteux sur un quadruple 284 pour devancer l’Aussie par un accident vasculaire cérébral.

“Pour tenir et gagner ici, un lieu si emblématique, je suis juste au-dessus de la lune”, a déclaré Hatton.

Alors que le numéro un mondial Rory McIlroy et d’autres prétendants se sont estompés sur le célèbre tracé d’Orlando, Hatton a relevé le défi de son partenaire de dernière paire Leishman pour remporter la victoire à son 60e départ PGA.

Hatton a également remporté quatre victoires sur le circuit européen, la plus récente lors du Turkish Airlines Open de novembre dernier, juste avant d’être opéré.

“C’est difficile à expliquer. C’est juste un sentiment incroyable”, a déclaré Hatton. “Une journée si difficile aujourd’hui. Je me sentais comme si je m’en sortais quand j’ai doublé à 11.”

Leishman, le champion de Bay Hill 2017 qui a remporté son cinquième titre de la PGA en janvier à Torrey Pines, a tiré 73 pour terminer sur 285 avec le sud-coréen Im Sung-jae troisième en 286 et l’américain Bryson DeChambeau quatrième, et le seul autre joueur à égalité avec le semaine, le 287.

Pas depuis l’événement WGC Mexico 2014, cinq joueurs ou moins ont réussi le pair pour 72 trous en dehors d’un tournoi majeur.

McIlroy a trébuché à 76 pour se classer cinquième en 288 avec le Néo-Zélandais Danny Lee et les Américains Keith Mitchell et Joel Dahmen.

Hatton a mené Leishman de deux coups quand la journée a commencé, mais a trouvé un bunker de fairway avec son premier coup de départ et a raté un putt de huit pieds par paire à ouvrir avec un bogey, puis a fait un autre au cinquième après avoir plongé dans le sable vert.

Mais Hatton a répondu à la pression avec un coup de départ à deux pieds et un tapage au birdie au septième par-3 et un putt au birdie de neuf pieds au huitième par-4 alors qu’il effectuait le virage deux devant Im.

Hatton a fait rebondir son coup de départ à 11 dans l’eau, a envoyé son troisième au-dessus du green, a lancé à la frange à 33 pieds de la coupe et a fait un putt de bogey double de six pieds.

Im, qui a réussi un bogey à 11 ans mais a réussi un birdie au par-5 12e, a brièvement partagé la tête, mais son double bogey à 13 ans a encore laissé Hatton seul au sommet.

Leishman a effectué une sauvegarde de 16 pieds à 11 et a atteint le green en deux au 12e par-5 pour mettre en place un birdie de tap-in et fermer au sein de l’un des Hatton.

À 13 ans, Hatton était dans la rude gauche profonde mais a soufflé sur les arbres et l’eau sur le pair vert sauvé.

Leishman a raté un putt de 14 pieds au 14e par-3, tombant deux en arrière, mais a réussi un birdie sur le 16e du par-5 pour se rapprocher de nouveau. Il a été laissé sur un putt de birdie de 34 pieds au 17e pair-3, mais chaque homme a perdu pour envoyer le drame à 18.

Leishman a laissé un putt de birdie de 70 pieds à six pieds de court, Hatton a roulé un 25 pieds pour le birdie à 2 1/2 pieds et chaque homme a coulé un putt par final pour donner à Hatton le triomphe.

Un autre top 5 de McIlroy

Le quadruple vainqueur majeur McIlroy, qui défend au championnat des joueurs la semaine prochaine, a réussi un sixième top cinq consécutif cette saison malgré la découverte de seulement 4 des 14 fairways en route vers un 76 final.

Une paire de catastrophes à double tourbière a condamné la candidature de McIlroy pour une deuxième couronne de Bay Hill en trois saisons.

Le premier est arrivé au sixième par-5 lorsque la star d’Irlande du Nord âgée de 30 ans a trouvé le bon brut et un bunker vert, puis a explosé à l’arrière du vert dans des rochers. Un penalty et un lancer ont suivi et il a effectué deux coups roulés depuis l’intérieur de sept pieds.

Au neuvième par-4, McIlroy a accroché son coup de départ gauche hors des limites, a trouvé le gauche rugueux et un bunker vert et a explosé de 85 pieds à trois pieds et a récupéré un double, faisant le virage six à la dérive.

Les meilleurs scores après la finale de dimanche de la PGA Arnold Palmer
 Invitational à Bay Hill à Orlando, Floride (USA sauf indication contraire,
par-72):

284 – Tyrrell Hatton (ENG) 68-69-73-74

285 – Marc Leishman (AUS) 71-69-72-73

286 – Im Sung-jae (KOR) 70-69-74-73

287 – Bryson DeChambeau 73-71-72-71

288 – Keith Mitchell 68-75-74-71, Joel Dahmen 72-72-73-71, Danny Lee (NZL) 71-67-75-75, Rory McIlroy (NIR) 66-73-73-76

289
 – Matthew Fitzpatrick (ENG) 70-75-75-69, Collin Morikawa 70-71-75-73,
Kang Sung (KOR) 69-68-78-74, Harris anglais 69-70-74-76

290 – Talor Gooch 67-80-72-71, Charley Hoffman 70-73-74-73

291 – Patrick Reed 70-70-80-71, Scottie Scheffler 67-74-75-75, Tom Hoge 70-70-76-75

292
 – Danny Willett (ENG) 71-71-77-73, Rickie Fowler 71-70-77-74, Brendon
Todd 68-72-78-74, Jason Kokrak 71-75-72-74, Dylan Frittelli (RSA)
71-72-74-75
, Christiaan Bezuidenhout (RSA) 68-72-73-79

293 – Jimmy
 Walker 73-69-89-71, Adam Long 69-74-78-72, Beau Hossler 73-72-76-72,
Zander Schauffele 73-74-72-74, Matt Wallace (ENG) 69-73-76-75, Troy
Merritt 71-72-75-75, Max Homa 72-75-70-76, Patrick Rodgers 73-70-73-77