Guide de Brad Faxon Hole-by-Hole pour Seminole: «Le vent est un facteur énorme»


Brad Faxon, pro de longue date de la PGA Tour et actuel analyste TV, estime qu’il a joué au Seminole Golf Club quelque part entre 50 et 100 fois, y compris deux fois la semaine dernière, alors qu’il marchait et portait son propre sac.

«La double sangle aide», dit-il en riant, admettant que cela fait un moment que la dernière fois qu’il l’a saboté avec un sac sur l’épaule. “Et un stand sur le sac est vraiment important.”

Il n’y a pas beaucoup de cours où il aurait eu tant de mal.

Bien sûr, Seminole n’est pas n’importe quel cours.

Annuellement l’une des pistes privées les mieux classées aux États-Unis, Seminole fera ses débuts à la télévision nationale ce week-end, lorsqu’elle accueillera Rory McIlroy, Dustin Johnson, Rickie Fowler et Matthew Wolff dans l’événement TaylorMade Driving Relief.

Même s’il dépasse nos attentes collectives, Faxon dit que c’est encore plus un goût acquis.

“Vous l’aimez d’autant plus que vous y êtes”, propose-t-il. «À Pebble Beach, vous êtes époustouflé la première fois que vous y jouez. Seminole a beaucoup de subtilités. Vous l’appréciez plus vous jouez et alors que certains parcours deviennent plus faciles plus vous les jouez, celui-ci devient de plus en plus difficile. »

Connu comme l’un des meilleurs putters de ces dernières générations, Faxon ne pouvait pas être plus complémentaire des surfaces de putting de Seminole, qui, selon lui, tournaient «environ 13» quand il y a récemment joué.

“Les greens sont aussi bons que n’importe quel parcours”, insiste-t-il. “Ils sont assez rapides, mais purs aussi. Il n’y a rien sur eux qui vous donne l’impression que si vous ratez un putt, ce ne sera pas de votre faute. Ils sont parfaits.”

Comme si ces mots seuls ne vous laissaient pas tous les deux saliver pour jouer le cours et craindre comment ce voyage pourrait se dérouler, nous n’avons toujours pas atteint le plus grand facteur déterminant du score à Seminole.

«Le vent est un facteur énorme», explique Faxon à propos du parcours, adjacent à l’océan Atlantique. “Il peut souffler dans n’importe quelle direction – généralement, vous avez le vent hors de l’eau, mais vous aurez également un vent orageux étrange vers l’eau, ce qui le rend encore plus difficile. Cette période de l’année est généralement un vent du sud-ouest de l’eau, qui est la brise dominante. [Donald] Ross aurait conçu le parcours pour ce vent. “

Avant le grand événement caritatif de dimanche, j’ai demandé à Faxon de fournir une ventilation trou par trou de Seminole, du premier tee au 18e green.


Vous cherchez à parier sur le match TaylorMade Driving Relief Skins? Check-out DraftKings. Obtenez jusqu’à 1000 $ de bonus d’inscription sur DraftKings dès aujourd’hui ou consultez plus d’offres et de critiques pour le meilleurs paris sportifs en ligne.


N ° 1: Par-4

“Comme beaucoup de parcours typiques de Ross, le premier trou est assez bénin … c’est un court par-4 avec un fairway largement ouvert … mais le vert est fortement incliné de l’arrière vers l’avant, donc si vous manquez le vert, vous avez des ennuis.”

N ° 2: Par-4

“Ceci est un dogleg à gauche … placez votre lecteur entre les bunkers à gauche et à droite … le deuxième coup est droit vers une crête de sable … vous ne pouvez pas voir la surface du vert, donc il est vraiment difficile d’obtenir le boulon à billes -haute.”

N ° 3: Par-5

“Celui-ci est un droit de dogleg … il y a un nouveau tee-shirt à dos mou pour [next year’s] Walker Cup … ils devront choisir une ligne agressive sur le tee, afin qu’ils puissent atteindre le vert … s’ils ne peuvent pas utiliser ce tee arrière, alors c’est un lecteur et un fer à mi-court s’il n’est pas trop venteux … définitivement un trou d’oiseau. “

N ° 4: Par-4

“Ceci est le trou de handicap n ° 1, il est juste au-dessus de la crête de sable … c’est un long par-4 … si vous pouvez le faire sur l’étagère dans le fairway, vous obtiendrez plus de mètres sur le tee, mais vous courez également le risque de lancer le ballon dans la zone d’origine… à partir de là, vous frappez dans un green surélevé… c’est généralement un vent de travers de droite à gauche. »

N ° 5: Par-3

«C’est le premier de quatre fantastiques par-3… il y a un pari entre les membres; avec quatre gars dans chaque groupe et 16 tirs au pair-3 cumulativement, le pari maison est de savoir s’ils peuvent frapper le plus / moins de cinq verts sur ces trous … Je l’ai déjà fait avec des joueurs du Tour et c’est toujours un bon pari … il y a un retrait forcé du tee… ces gars-là frapperont 6- ou 7-fer du tee arrière… évidemment, le vent est un facteur ici… le vert est entouré de bunkers de tous les côtés, mais c’est aussi l’un des verts les plus plats. ”

Brad Faxon dit avoir joué au Seminole Golf Club entre 50 et 100 fois. Crédit: Michael Reaves, Getty Images

N ° 6: Par-4

«C’était le trou préféré de Ben Hogan… ce n’est pas un long par-4, mais le deuxième coup est sur un angle vert surélevé de gauche à droite… ce n’est pas trop différent du 12 à Augusta National… si vous manquez le vert, c’est vraiment difficile de haut en bas. “

N ° 7: Par-4

«C’est un coup de départ en descente avec une approche à fer court… vous devez porter un étang, mais ce ne sera pas en jeu pour ces gars-là… c’est le handicap n ° 3 sur le parcours, mais pour un pro de haut niveau , ce n’est pas un trou menaçant. “

N ° 8: Par-3

«À 235 mètres, c’est le plus long par -3 sur le parcours… il y a un green surélevé avec une grave chute dans le dos… il n’y a pas de rugueux sur le parcours, donc si vous manquez un green, il gêne… c’est celui-ci des plus grands greens du parcours. »

N ° 9: Par-5

«C’est un par-5 très accessible protégé par des bunkers et de l’eau du tee… vous pourriez voir ces joueurs frapper 3 bois, mais ils pourront toujours frapper le green en deux avec un long fer… c’est un birdie ou même un trou d’aigle, l’un des plus faciles du parcours. »

Le duc de Windsor (1894-1972) au Seminole Golf Club, Palm Beach, Floride. vers 1955. Crédit: Slim Aarons / Getty Images

N ° 10: Par-4

«Un par-4 court où le coup de départ est important… il y a de l’eau sur le côté gauche, donc plus vous le frappez vers la droite, mieux vous serez; ça vaut le coup de le descendre du côté droit pour une meilleure approche… le green est protégé par l’eau sur tout le côté gauche et s’incline vers l’avant. “

N ° 11: Par-4

“Il y a un nouveau tee-shirt ici, où vous devez le porter à 250 mètres au-dessus d’un étang … le deuxième coup est similaire au deuxième sur le n ° 2 – en haut de la dune de sable et des pentes vertes, mais vous ne pouvez pas le voir depuis le fairway… c’est un coup d’approche difficile, non seulement en montée, mais il y a généralement beaucoup de vent ici. »

N ° 12: Par-4

“Beaucoup de gens disent que c’est leur trou préféré … c’est mon deuxième coup préféré … ces joueurs pourraient frapper 3 bois ou un long fer à repasser du tee … ce qui laissera un court deuxième coup à un green surélevé entouré de bunkers … c’est normalement mort dans le vent avec un deuxième coup tournoyant, ce qui est vraiment difficile. “

N ° 13: Par-3

«Il s’agit d’un par-3 en montée tout droit face à l’océan et directement dans le vent dominant… vous devez porter le ballon tout le chemin là-bas… peut-être le plus incliné jusqu’au green avant sur l’ensemble du parcours… mais c’est probablement le plus facile. 3 pour frapper dans la réglementation, à moins qu’il ne soit vraiment venteux. ” [During our phone interview, Brett Quigley walks into Faxon’s house and confirms this last part.]

N ° 14: Par-5

«Ce par-5 descend du tee, puis remonte en amont de la dune de sable… c’est le trou le plus facile sur le parcours… ces gars auront des fers courts dedans… la seule défense du trou est un green d’arrière en avant très incliné… tous atteindront ce vert en deux. »

N ° 15: Par-5

“Un autre par-5 de retour vers l’eau … il y a un nouveau tee-shirt ici aussi; Je ne pense pas que ces gars-là l’auraient vu auparavant … avec une bonne conduite, c’est encore un long deuxième coup, mais il y a une chance pour deux birdies d’affilée ou même deux aigles. “

N ° 16: Par-4

“Ceci est un dogleg à droite … la plupart des membres l’ont frappé à gauche, mais je pense que ces gars vont couper le coin et le prendre juste au-dessus de la zone native … qui devrait laisser un court deuxième coup … c’est un autre Ross typique de dos à l’avant vert, très Pinehurst-y… la goupille la plus dure serait bien en arrière quand elle est dans le vent. »

N ° 17: Par-3

“C’est le par 3 le plus court, mais peut-être le plus difficile à frapper … le vent est normalement de gauche à droite et contre vous … c’est un vert étroit et si vous n’êtes pas au centre, il peut rouler sur le vert à gauche ou à droite” et il y a des bunkers des deux côtés… c’est aussi le vert le plus dur du parcours à lire… Je n’ai jamais quitté ce green avec un 3 et j’ai été bouleversé. »

N ° 18: Par-4

“Quel trou de finition cool … vous vous tenez sur un tee surélevé, juste sur une dune, avec une vue sur l’océan et le club-house … c’est un dogleg à gauche, mais vous pouvez mordre beaucoup si vous visez sur le côté gauche … À partir de là, c’est l’un des coups les plus durs sur le parcours vers un autre green surélevé… si vous le frappez dans le bunker droit, il est si profond qu’il est difficile de le faire passer au vert à partir de là. »