Golf Power Rankings 2020: cotes du championnat des joueurs et top 20


Par Tyler Duke

Chaque semaine, nous mettrons en vedette nos 20 meilleurs joueurs sur le Tour de la PGA par ordre de probabilité de gagner le tournoi.

Les facteurs entrant en jeu dans le classement sont (dans aucun ordre):

  • Formulaire récent: Comment le joueur s’est comporté dans divers aspects de son jeu au cours des dernières semaines.
  • Historique du cours: Comment le joueur s’est comporté sur le terrain hôte s’il y a joué dans le passé.
  • Ajustement du cours: Utilisé comme secondaire ou sauvegarde de l’historique du cours, fit examine certaines compétences qui se traduisent par la réussite du cours hôte.
  • Accidents vasculaires cérébraux gagnés: Les coups gagnés entreront en jeu dans tous les facteurs ci-dessus. Sauf indication contraire, les statistiques des coups gagnés sont tirées des 50 derniers tours du joueur.

En utilisant les directives ci-dessus, la valeur peut être trouvée sur le marché des paris en mettant en évidence les joueurs dont les perspectives pour le tournoi peuvent passer sous le radar pour le grand public.

Cette semaine: le championnat des joueurs

  • Date: 12-15 mars 2020
  • Emplacement: Ponte Vedra Beach, Floride
  • Cours: TPC Sawgrass
  • Comment regarder: PGA Tour Live, GOLF Channel, NBC
  • Bourse: 15 000 000 $
  • Champion en titre: Rory McIlroy

Site de paris du Championnat des meilleurs joueurs

Aperçu du cours: TPC Sawgrass

Le championnat des joueurs arrive en mars pour la deuxième année depuis que le PGA Tour a réorganisé le calendrier pour présenter son événement de première à un meilleur moment de l’année pour le golf de Floride. Souvent le sujet du fameux «cinquième grand débat», The Players est sans aucun doute l’un des plus grands tournois de l’année et une victoire marquante pour de nombreux joueurs. Présentant généralement l’un des terrains les plus forts du golf, 144 joueurs joueront cette semaine pour tenter d’ouvrir une énorme partie du golf professionnel de manière forte.

TPC Sawgrass marque le troisième événement sur la balançoire de Floride. Les deux premiers tournois ont produit des conditions brutales avec des greens fermes et des vents forts. Jouer en tant que Par 72 à 71189 yards, Sawgrass joue généralement comme l’un des parcours les plus difficiles du calendrier avec la conception de parcours difficile de feu l’architecte Pete Dye et les obstacles d’eau sur 14 trous. Situé à Ponte Vedra Beach au sud de Jacksonville, Sawgrass se trouve sur la côte est de la Floride, permettant à de nombreuses brises océaniques de causer des difficultés aux joueurs.

Sawgrass a souvent été cité comme ne favorisant aucun style de joueur… uniquement le meilleur joueur de la semaine. Une grande partie de cela est vrai, car tous les styles différents sont sortis du cours TPC. Mais il existe de nombreux chiffres qui indiquent de meilleures chances de succès.

Conduire le ballon à Sawgrass est relativement moins important que la tournée moyenne. Cela est dû en grande partie à de nombreux fairways et trous étroits qui favorisent un aménagement pour éviter les dangers ou laisser un métrage favorable. Cela ne veut pas dire que la distance n’est pas encore un avantage… elle l’est toujours. Rory McIlroy, Jason Day et Tiger Woods ont tous réussi ici ces dernières années. Mais généralement, la distance n’est pas une nécessité pour réussir. Aucun ne frappe le fairway – mais la précision est toujours importante. Le rough à Sawgrass n’est pas pénalisant mais se mettre hors de position pour les coups d’approche l’est. Hors position se rapporte davantage aux problèmes d’arbres et aux endroits qui ne peuvent pas attaquer les petits verts que d’être simplement à l’état brut. Ainsi, la précision de conduite est un facteur clé, mais manquer dans le rough de cinq mètres du côté préféré du fairway est toujours un bon lecteur dans la plupart des cas.

Le récit selon lequel Sawgrass est le paradis des attaquants de balle est vrai. Frapper les fairways et les greens s’est généralement traduit par un succès, et de nombreux gagnants récents ont terminé haut dans les greens en matière de réglementation. En corrélation avec cela, se bousculer en ratant le green s’est également largement traduit par une victoire. Sept des 10 derniers gagnants ont terminé dans le top 10 en brouillage tandis qu’aucun n’a terminé en dehors du top 30. Comme la plupart des événements, les joueurs qui gagnent The Players ont généralement un putter chaud, mais vous n’avez pas à allumer les verts en feu avec mise à gagner à Sawgrass. En termes d’importance relative, la mise n’est pas considérée comme aussi importante que la plupart des chiffres clés.

Je vais regarder spécifiquement bons disques gagnés, GIRs gagnés et divers numéros de brouillage comme statistiques clés cette semaine.

La force du peloton rapporte environ 80 points au vainqueur du classement mondial de golf, ce qui le place dans la lignée des quatre majeures la plupart des années. 47 des 50 meilleurs joueurs du monde seront sur le coup. Woods, le 11e joueur classé, manque l’événement en raison d’un mal de dos. Lee Westwood (28e) et Shugo Imahira (38e) sont les deux autres joueurs qui ne sont pas arrivés à Sawgrass.

McIlroy cherchera à devenir le premier joueur à défendre son titre de joueurs au TPC Sawgrass. Il arrive avec une forme incroyablement cohérente, terminant dans le top 5 en sept événements consécutifs à travers le monde. Il a chuté à Bay Hill avec un 76 – son pire score au tour final depuis l’US Open de 2013 – après être entré dans la deuxième journée derrière le vainqueur éventuel Tyrell Hatton.

Classement du championnat des joueurs

Toutes les chances sont purement et simplement de FanDuel Sportsbook.

20. Scottie Scheffler (+7000): Personne n’a jamais gagné à ses débuts, mais des cotes intrigantes font de Scheffler une option parmi les 20 meilleurs paris. Il a terminé 19e en bons disques gagnés, a terminé 1er en SG: T2G à Bay Hill et a gagné six coups autour des greens pour se préparer pour une belle semaine à Sawgrass.

19. Sergio Garcia (+4200): Chevaux de course. Difficile de suivre ses chiffres récents avec seulement deux tournois pris en charge par ShotLink depuis la saison dernière. Forme décente sur l’European Tour et ajouté deux top 40 à Riviera et au Mexique. Un record aussi bon que quiconque à Sawgrass avec une victoire en 2008 et cinq top 4. Il a effectué 16 coupes droites ici depuis 2003.

18. Patrick Reed (+3300): Il continue de défier la logique en s’échappant d’une frappe principalement médiocre comme il l’a montré avec une victoire au Mexique. Contesté à nouveau à Bay Hill avant que de grands nombres le ramènent à un 15e. Il n’a cependant pas pris goût à Sawgrass, ce qui rend les cotes élevées plus logiques.

17. Dustin Johnson (+2700): Un chiffre choquant à regarder pour Dustin Johnson, mais ce fut une année 2020 sans intérêt pour lui à ce jour. Ses chiffres corrélés semblent terribles et son putter a été partout, mais il a toujours de la place pour qu’il se forme rapidement chaque semaine. Il s’est constamment amélioré à Sawgrass et a décroché un 5e l’an dernier pour son premier top 10 à l’événement.

16. Collin Morikawa (+3100): Possède maintenant les meilleures coupes consécutives en tournée. A terminé 9e à Bay Hill malgré ses difficultés avec son putter. Aussi bon attaquant que vous le trouverez, cependant… 6e en GIRs gagné et 4e en bons disques gagnés.

15. Matthew Fitzpatrick (+7000): Chargé à Bay Hill avec un 69 dimanche… le seul score des années 60 ce week-end. Il a effectué deux coupes consécutives ici et se classe 24e dans les GIR gagnés, 15e dans les bons disques gagnés et 16e dans les Bermudes.

14. Jim Furyk (+10000): Solo deuxième dans un grand effort l’an dernier. Sa forme récente est médiocre mais peut être trompeuse. Il a eu un étirement terrible sur et autour des greens, mais il a été génial dans ces domaines historiquement en tant que Sawgrass. La frappe de balle a été impeccable… 8e en GIRs gagnés et 1er en bons disques gagnés.

13. Hideki Matsuyama (+2200): Comme d’habitude, cela revient au putter. A eu une performance horrible sur les verts à Bay Hill. Mais il a deux top 10 ici lors de ses quatre derniers essais et se classe 7ème dans les GIR gagnés. S’il effectue des putts, il peut facilement gagner n’importe quelle semaine en frappant sa balle.

12. Bryson DeChambeau (+2700): De plus en plus à l’aise avec son nouveau type de corps et a fait une forte charge dimanche à Bay Hill. Il était 20e ici l’an dernier et 25e en GIR gagnés et 12e en bons disques gagnés. Jouer hors du sable à Sawgrass est la clé… se classe 5ème dans les arrêts de sable gagnés.

11. Anglais Harris (+13000): Continue de voler sous le radar à des cotes bien trop élevées pour ses récentes performances. Son histoire à Sawgrass est terrible, mais il est apparu comme un joueur différent cette saison. Il est impressionnant 4ème en GIR gagnés et 2ème en bons disques gagnés sur le terrain… ajoute 25ème en brouillage gagné et 11ème en mettant les Bermudes pour faire bonne mesure.

10. Patrick Cantlay (+2200): A deux top 25 en trois essais ici. Sa frappe de balle a été de haut en bas à certains moments cette année, mais il a tendance à se mettre en concurrence même lorsqu’il n’a pas son A-game.

9. Tyrrell Hatton (+4800): Bon rapport qualité / prix si vous pouvez ignorer la difficulté de gagner consécutivement et sa mauvaise forme à Sawgrass. La saison 2019-2020 a été incroyable dans toutes les statistiques. Il est 10e en GIRs gagné et 18e en bons disques gagnés. Sawgrass ne devrait pas avoir l’air difficile après avoir traité Bay Hill comme il l’a fait.

8. Tony Finau (+4000): Un numéro incroyablement intrigant pour parier qui semble bien trop élevé pour un joueur de sa forme. Il va avoir une victoire en petits groupes à un moment donné, alors pourquoi pas ici? 13e rang dans les GIR gagnés et 21e dans les bons disques gagnés. Le brouillage s’est beaucoup amélioré cette année. Enfin trouvé une forme à Sawgrass l’année dernière avec un 22e.

7. Justin Thomas (+1400): Sa forme globale et sa frappe de balle ont été très élevées récemment avec deux coupes manquées et quatre top 6 lors de ses six derniers événements. A terminé troisième ici en 2016 et a terminé 11e en 2018. Attendez-vous à ce que sa balle frappe fort, ce qui met tout sur son putter chaud et froid.

6. Adam Scott (+2200): L’Aussie est en grande forme et aime TPC Sawgrass. A gagné ici en 2004 et compte 10 top 20 en 18 essais, dont T12, T11, T6 et T12 lors de ses quatre derniers essais. Il est 11e en GIRs gagné et 28e en brouillage.

5. Tommy Fleetwood (+2200): Il est 14e en GIRs gagné et 12e en brouillage gagné. Déçu par un MC à Bay Hill, mais une semaine de repos était attendue après le 18e trou déchirant chez Honda. A terminé 5e et 7e les deux dernières années ici sur un parcours qui devrait lui convenir.

4. Sungjae Im (+2900): Commençant vraiment à s’imposer comme l’un des joueurs d’élite du jeu. Soutenu sa victoire Honda avec un 3e solo à Bay Hill. Il est 16e en GIRs gagné, 10e en bons disques gagnés et 7e en mettant les Bermudes. Je ne reculerai devant aucun plan comme nous l’avons vu.

3. Jon Rahm (+1300): Semblait être en mesure de lutter dimanche dernier l’an dernier avant qu’une décision discutable sur 16 lui donne un grand nombre. Il est 2e en GIRs gagné et 11e en bons disques gagnés. Peut-être l’attaquant de balle le plus constant au monde. S’il peut comprendre ses problèmes de brouillage à Sawgrass, il devrait être un cheval pour le type de cours sur le site pendant de nombreuses années.

2. Xander Schauffele (+2700): Ma valeur pure et simple préférée. Il a finalement trouvé son putter à Bay Hill dans un top 25. Solo deuxième ici à ses débuts en 2018. Troisième en GIR gagnés et 14e en brouillage gagné. L’archétype parfait d’un joueur de Sawgrass à succès.

1. Rory McIlroy (+650): Encore une fois, ne pas donner la priorité à Rory est malhonnête. Il se met en lice dimanche chaque semaine, c’est tout ce que vous pouvez demander si vous le soutenez. 5e en GIR gagnés et 16e en bons disques gagnés. Se trouve être le champion en titre.

Suivant: Les balançoires de Floride se terminent alors que le PGA Tour se dirige vers Tampa pour le championnat Valspar au Innisbrook Resort. Le cours Copperhead est connu pour la fosse aux serpents – le 16e, 17e et 18e des trous qui jouent généralement aussi fort que n’importe quel tronçon de trois trous en tournée chaque année. Le champ sera probablement quelque part en ligne avec le Honda Classic en force alors que les joueurs se préparent pour le prochain événement WGC-Match Play et The Masters début avril. Paul Casey cherchera à défendre son titre.