Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Gary Stal, le 1er français à remporter l’Abu Dhabi HSBC Golf Championship

Gary Stal, le 1er français à remporter l’Abu Dhabi HSBC Golf Championship

Né le 9 février 1992 à Decines, une banlieue lyonnaise, Gary Stal est un golfeur français qui devient professionnel en 2012 .Il est passé de 357ème à 103ème dans le classement mondial après avoir vaincu le n°1 mondial Rory Mcllory lors de l’Abu Dhabi Golf Championship le 18 janvier 2015. À 22 ans, il devient le plus jeune golfeur et le premier français à gagner ce tournoi.

[spacer style= »3″ icon= »9998″]

Le parcours de Gary Stal

Gary Stal a grandi à proximité du Golf Club de Lyon. Dès son plus jeune âge, il a accompagné son père Georges sur le parcours de golf tous les week-ends. Il l’a motivé ainsi à aimer ce sport à seulement 4 ans, de la sorte que sa passion est née. Suite à quoi il est entré à l’école de Golf du Club de Villette d’Anthon. Concernant les études, Gary a déclaré : « Ça ne suivait pas trop, je n’avais pas de mémoire. Ma poésie, je la lisais vingt fois le soir, et je n’en avais plus aucun souvenir le lendemain matin. Alors que mes coups, je m’en souvenais très bien. Je crois que ça ne m’intéressait pas, en fait. Et mes parents avaient bien vu que les cours, ce n’était pas pour moi. Quand ils ont vu que j’avais de vrais espoirs dans le golf, ils m’ont dit de m’y mettre à fond, pour ne rien regretter. Ils ont toujours eu une vision un peu différente de la vie : ils n’ont pas eu le bac, et se sont toujours dit que faire des études, ce n’était pas forcément gagnant. Car il y a plein de Bac+5 qui cherchent toujours du boulot. »
À 16 ans, le Lyonnais joue presque tous les jours au golf et fait beaucoup de travail physique.

La vie professionnelle de Gary Stal

Gary Stal a joué sur le Challenge Tour en 2012. Il a gagné son premier événement au Kärnten Golf Open en juin 2012. Le mois suivant, il a remporté le Crédit Suisse Challenge en play-off avec Alexandre Kaleka . En 2013, en jouant sur la Qualifying School, il a retrouvé sa place sur le Tour. Il a ensuite terminé 89ème sur l’Ordre du Mérite 2014 en faisant 21 coupes en 25 tournois.
Le 18 janvier 2015, à 22 ans, Gary Stal a obtenu sa 1ère victoire sur une grande tournée, l’Abu Dhabi Golf Championship ,devant le n°1 Mondial Rory McIlroy . Il s’agit de son 1er trophée sur l’European Tour après 41 tournois. Il devient ce jour-là le 2nd joueur de la saison 2015 à remporter la 1ère victoire de sa carrière sur l’European Tour. Cette victoire lui fait remporter 379,798 euros, les plus gros gains de sa carrière et sa carte pour le WGC – Bridgestone Invitational. Avant cet exploit, sa meilleure performance était sa 5èmeplace au South African Open. Le lendemain de son exploit à Abu Dhabi, il est passé de 357ème à 103ème golfeur de la planète. Il a ensuite participé au Qatar Masters le 21 au 24 janvier 2015 où il a manqué le cut à l’issue du 2ème tour (+4) et après lequel il s’est positionné 4ème dans le classement français et 106ème mondial. Il a également participé à l’ Omega Dubaï Desert classic lequel il a terminé 4ème ,le 3ème top 5 sur les quatre derniers tournois qu’il a réalisés.
Étant son caddy en plein temps durant des années, le père de Gary l’accompagne toujours durant ses périples golfiques même après avoir laissé la place. « Il m’a longtemps caddeyé avant de laisser la place. » Disait Gary, « Et il m’a toujours laissé vivre ma vie. Plus jeune, il m’expliquait juste certaines choses de l’existence, car il a plus d’expérience que moi. Il me donnait des pistes et c’était ensuite à moi de décider. Il a toujours eu une grande confiance en moi. Mon père ne m’a jamais mis de pression, mais j’avais toujours une motivation particulière. Quand j’avais cinq ou six ans, c’était des trucs tout simples. Genre “si tu gagnes, c’est toi qui commandes le repas…” Ou il me promettait cent francs (15 € avant les années 2000) si je gagnais ou si je scorais sous les 100. »

Site officiel de Gary Stal

Le site officiel de Gary Stal http://www.gary-stal.com, apporte plus de détail sur sa vie, ses palmarès, son calendrier…

0 commentaire

Pas de commentaire !