Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Les femmes interdites aux JO de Tokyo

Les femmes interdites aux JO de Tokyo
mars 06
11:23 2017

Le tournoi de golf olympique de 2020 va se passer dans les plus prestigieux et emblématiques clubs de Tokyo. Le problème qui se pose depuis le début du mois de février c’est qu’un des clubs de golf choisi pour accueillir la compétition n’accepte pas la gente féminine en tant que membre. Le Comité international olympique (CIO) a alors mis en garde le club privé prévu pour accueillir le tournoi d’être remplacé sur le champ.

Un règlement sexiste hors des temps

Apres décision du comité d’organisation Olympique, le célèbre Kasumigaseki Country Club (KCC) a été choisi pour accueillir le tournoi Olympique de Golf de 2020. Le club est situé dans le département de Saitama, au nord de Tokyo. Le Club a pourtant un règlement rude, c’est que les femmes sont interdites en tant que membre à part entière. John Coates, chargé de la coordination pour la préparation des JO au sein du Comité international olympique (CIO) a été menaçant sur cette décision, il a affirmé le 20 février « Si l’égalité des genres n’est pas respectée, il faudra trouver un nouveau site ». Le comité est ici en face d’un problème historique puisque ce règlement existe depuis sa création, en 1929. Même la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike, a porté une critique vis-à-vis de ce règlement en vigueur, elle le jugeait ¬« déplacé » à notre époque. le vice-président du CIO Joahn Coates a déclaré que « Nos principes sont basés sur la non-discrimination, c’est la position que nous avons très clairement affichée ». Cette politique d’exclusion des femmes est encore aujourd’hui pratiquée dans certains pays.

Les mesures à prendre d’ici la fin juin

Le CIO avait alors demandé à la Fédération internationale de golf d’intervenir en envoyant une lettre au comité d’organisation ¬à Tokyo, en mentionnant « Je pense que nous pourrions être plus en phase avec notre époque ». Le manageur général du club représenté par ¬Hiroshi Imaizumi a alors convoqué le 7 février, les 15 membres du conseil d’administration du Kasumigaseki Country Club KCC. Lors de cette réunion, il n’y avait pas encore de décision prise et que les membres du conseil n’ont porté aucune attention à la menace. Le président du conseil, Kiichi Kimura, a même affirmé que cette histoire est tout simplement embarrassante et qu’il confirme qu’ils n’ont jamais postulé ». Le 19 février, une nouvelle réunion va se tenir pour essayer de résoudre ce problème avant le mois de juin, qui mêle confusion et humiliation au niveau International. La CIO va devoir trouver un autre club avec des infrastructures permettant d’accueillir le Tournoi Olympique si les membres du Conseil de la KCC ne trouvent solution à cette discrimination envers les femmes. Le Wakasu Golf Links fait partie des propositions du Conseil japonais du golf (JGC), pour l’organisation des compétitions, son avantage c’est qu’il est situé tout près du village olympique. Joahn Coates a eu de un meilleur retour depuis les dernières discussions avec le conseil du club car ils ont fini par adopter des règles d’admission non discriminantes.

A propos de l'auteur

Heidi Marchand

Heidi Marchand

Articles similaires

0 commentaire

Pas de commentaire !