Fantasy Insider: The Genesis Invitational


PGA TOUR Fantasy Golf

Ma liste pour The Genesis Invitational (par ordre alphabétique):
Patrick Cantlay
Dustin Johnson
Rory McIlroy
Alex Noren
Justin Thomas
Bubba Watson

Vous trouverez mes entrées dans Choix d’experts

Autres à considérer pour chaque catégorie (par ordre alphabétique):
Notation: Tony Finau; J.B. Holmes; Sungjae Im; Phil Mickelson; J.T. Publier sur; Patrick Reed; Xander Schauffele; Adam Scott; Cameron Smith
Conduite: Keegan Bradley; Bryson DeChambeau; Adam Hadwin; J.B. Holmes; Sungjae Im; Jon Rahm; Xander Schauffele; Nick Taylor

POWER RANKINGS WILD CARD
Brooks Koepka… Vous saviez qu’il atterrirait ici quand il a été omis du Power Rankings proprement dit. Les données le débusqueraient, et ce n’est que son troisième départ depuis qu’il a pris trois mois de congé après avoir subi un traitement par cellules souches pour un tendon de la rotule partiellement déchiré dans sa jambe gauche, mais le seul rappel dont vous avez besoin est anecdotique. Il n’a pas toujours été suffisamment fort en non-majors. Le jeu sûr est de le mettre dans l’alignement en tant que mesure défensive, mais à partir de mardi après-midi, il n’est pas dans le top 10 le plus détenu du PGA TOUR Fantasy Golf. (Si vous ne l’avez pas encore remarqué, “% possédé” a été ajouté à la fenêtre contextuelle SELECT A GOLFER sur la page My Roster.)

DESSINS
J.B. Holmes… Trois top 20 consécutifs à l’arrivée pour le champion en titre qui a été aidé par l’évanouissement de Justin Thomas l’année dernière. Pourtant, le record de Holmes à Riviera est sublime. Il a cinq top 10 et une autre paire de top 20 en 13 départs. C’est dommage qu’il défende, sinon il pourrait voler sous le radar.

Nick Taylor… Les joueurs qui regardaient la télédiffusion dimanche voulaient tellement que Jim Nantz prononce la phrase «Nappy Factor», mais nous avons dû nous contenter de reconnaître à quelle fréquence les nouveaux pères jouent bien si peu de temps après l’expérience de la vie. Pour l’avenir, même si Taylor était une machine à Pebble Beach, il va y avoir une déception naturelle, sans oublier qu’il fait face à une concurrence plus forte dans l’ensemble à Riviera, mais il attirait déjà assez souvent notre attention pour que nous ne l’étions pas surpris qu’il ait tout rassemblé en une semaine. Avec un record parfait dans chaque édition de The Genesis Invitational depuis 2016, il est en bonne forme pour le prolonger, mais les attentes doivent être réinitialisées après la victoire.

Jordan Spieth… idiot, j’ai éliminé Phil Mickelson de ma gamme PGA TOUR Fantasy Golf après la publication par Expert Picks la semaine dernière, mais au moins Spieth a livré un T9 de porte dérobée. Son 67 était la ronde basse de la finale. Dans ses deux boucles de Pebble Beach, Spieth a mené le peloton dans les deux coups gagnés: approche-le-vert et coups gagnés: tee-to-green. Il est peut-être insensé de s’attendre à ce que ce genre d’excellence se poursuive à Riviera, mais il est connecté pour deux top 10 et deux autres top 25 ici avant, il a donc l’expérience requise.

Patrick Reed… Les mordus de l’histoire des parcours passeront sous silence sa montagne de succès remontant à l’été dernier lorsqu’il s’est engagé à relâcher la pression en s’éloignant de la technique. Comme pour beaucoup d’autres, sa coupure manquée à Waialae peut être rejetée en tant que victime des conditions. Superbe contrarian d’élite dans tous les formats.

Matt Kuchar… Également rattrapé par le défi à Waialae et encore dimanche à Pebble Beach, il s’est très bien comporté sinon en 2020. Les pistes classiques lui conviennent parfaitement, donc vous pouvez bien dormir en accrochant votre visière sur son record de 12 pour 13 à Riviera avec des top-30 dans chacune des quatre dernières éditions.

Sergio Garcia … Attendez … il est … en pleine augmentation. Top 10 dans trois de ses cinq derniers départs dans le monde. Et comme on peut s’y attendre de lui à Hogan’s Alley, il s’en est très bien tiré avec trois top 10 parmi quatre top 25 en une douzaine d’essais.

Charles Howell III… A Chuck, nous avons confiance. Malgré un retrait anticipé du Farmers Insurance Open (pour lequel aucune explication n’a été publiée), la valeur réside dans son engagement à revenir sur une piste où il est 5 pour 5 avec deux top 15 depuis 2015. Il ne le fait pas avoir besoin à jouer non plus. Saisissez-le sur le rebond et capitalisez sur votre opposition conservatrice.

Collin Morikawa… Il n’y a pas beaucoup de débutants qui méritent une part, et vous n’avez pas besoin de moi pour confirmer qu’il est l’un d’eux. Top 25 dans chacun de ses six derniers départs dans le monde.

Corey Conners… Un autre débutant, mais cela n’a pas d’importance à cause de sa frappe de balle. Le Canuck joue jusqu’à son pedigree, et puis certains. Six top 20 dans huit départs cette saison.

Abraham Ancer
Keegan Bradley
Paul Casey
Adam Hadwin
Max Homa
Sungjae Im
Kevin Na
J.T. Publier sur
Cameron Smith

FADES
Bryson DeChambeau… Seulement parce qu’il a été un peu trop incohérent par rapport aux autres pièces du tableau. Pourtant, je ne vous parlerais pas de lui dans PGA TOUR Fantasy Golf à cause de cela.

Lanto Griffin… Simplement par respect pour la qualité du terrain et son premier regard sur Riviera.

Francesco Molinari… Même s’il est monté sur un radiateur, ce qu’il n’est pas, il a enduré un record étonnamment sans intérêt à Riviera. Après un T40 à ses débuts en 2014, il n’est que 1 pour 4 avec un T52 en 2016.

Scott Piercy… Peu importe sa forme avant sept voyages précédents, Riviera n’a pas été gentil. Il n’a battu le pair que deux fois en 19 rounds et n’a qu’un seul top 60 (T45, 2011).

Matthew Fitzpatrick… a régressé dimanche à Pebble Beach pour terminer T60. Nous abordons maintenant Riviera pour la première fois. Mon premier plan est de lui donner un départ au Mexique la semaine prochaine.

Jimmy Walker… Quelle histoire ce serait s’il pouvait retrouver le cercle des gagnants et le parcours qu’il aime le plus, mais le récit n’a oscillé qu’au fil du temps. Ses combats récents n’ont pas diminué et il s’est bagarré lors des deux dernières éditions de la Genèse.

Joaquin Niemann … Il a été une étude rapide, mais ce n’est que sa deuxième apparition (T44, 2019), alors gardez un œil sur les deux mains.

Harold Varner III… Maintenant 0 pour 4 en 2020. Depuis 2017 à Riviera, il est 1 pour 3 avec un T60 (2018).

Erik van Rooyen… Nous verrons une bonne partie du Sud-Africain en 2020, probablement plus que les six départs qu’il a enregistrés en 2018-19, mais lui permettre de naviguer seul sur la Riviera lors de son premier essai. Il apparaîtra au Mexique la semaine prochaine et il est déjà exempté dans tous les tournois, à l’exception de l’US Open (jusqu’à présent). En bref, il nous rappelle en temps opportun que la valeur des non-membres est sur le point d’augmenter. Si vous ne l’avez pas déjà fait, ajoutez un signet Qualificatifs.

Ryan Armor
Matt Every
Brian Gay
Si Woo Kim
Danny Lee
Andrew Putnam
Scottie Scheffler
J.J. Spaun
Brian Stuard
Kevin Tway
Danny Willett
Matthew Wolff

RETOUR À LA CONCURRENCE
Nate Lashley… A inscrit un T3 au TPC Scottsdale avec des retraits en milieu de tournoi, ce dernier avant son troisième tour au AT&T Pebble Pro-Am. Une explication n’a pas été dévoilée, mais il s’est battu contre un poignet douloureux à la PGA WEST. Il s’est battu pendant une saison de haut en bas qui comprend trois WD, mais à la 35e place de la FedExCup, il peut marcher sur la pointe des pieds à chaque départ sans le forcer. Cela le laisse le mieux adapté aux formats à long terme qui peuvent l’absorber.

WDs notables
Chesson Hadley… Il est 0 pour 2 à Riviera et n’est pas apparu depuis 2015, donc nous n’allions pas le manquer s’il ne s’était pas engagé en premier lieu. Actuellement 100e de la FedExCup avec trois top 25 en 10 départs.

Brice Garnett… A ouvert la saison avec une paire de top 25 en cinq départs, mais il a frappé les patins depuis qu’il a raté la coupe à Sea Island en novembre. Depuis, une seule coupe réalisée en cinq départs.

RÉSUMÉ DES CLASSEMENTS ÉLECTRIQUES – AT&T PEBBLE BEACH PRO-AM

Résultat du golfeur
1 Dustin Johnson T32
2 Jason Day 4th
3 Graeme McDowell MC
4 Phil Mickelson 3e
5 Brandt Snedeker MC
6 Paul Casey T64
7 Branden Grace MC
8 Patrick Cantlay T11
9 Max Homa T14
10 Scott Piercy T18
11 Russell Knox MC
12 Matthew Fitzpatrick T60
13 J.B. Holmes T14
14 Scott Stallings MC
15 Kevin Streelman 2e
Wild Card Jordan Spieth T9

SOMMEIL RECAP – AT&T PEBBLE BEACH PRO-AM

Résultat golfeur
Sung Kang MC
Maverick McNealy T5
Patrick Rodgers MC
D.J. Trahan MC
Brandon Wu T38

ANNIVERSAIRES ENTRE GOLFEURS ACTIFS SUR LE PGA TOUR

11 février… aucun
12 février… aucun
13 février… aucun
14 février… Mark Anderson (34)
15 février… Cameron Beckman (50); Kevin Kisner (36 ans)
16 février… aucun
17 février… aucun