Fantasy Insider: Championnats du monde de golf – Championnat du Mexique


PGA TOUR Fantasy Golf

Mon alignement pour les Championnats du Monde de Golf-Championnat du Mexique (par ordre alphabétique):

Tommy Fleetwood
Sergio Garcia
Dustin Johnson
Hideki Matsuyama
Rory McIlroy
Justin Thomas

Vous trouverez mes entrées dans Choix d’experts.

Autres à considérer pour chaque catégorie (par ordre alphabétique):

Notation: Paul Casey; Sungjae Im; Collin Morikawa; Patrick Reed; Xander Schauffele; Adam Scott; Webb Simpson

Conduite: Bryson DeChambeau; Sungjae Im; Jon Rahm; Xander Schauffele; Webb Simpson; Bubba Watson; Gary Woodland

POWER RANKINGS WILD CARD

Cameron Smith… Il n’y a pas longtemps, il était dans cet espace. En tant que Wild Card pour le Sony Open à Hawaï, il a émergé en séries éliminatoires contre Brendan Steele, dont les nerfs tardifs étaient tout sauf, du moins phonétiquement. C’est le compliment en retour pour l’Australien, cependant. Seulement six semaines plus tard, il est à nouveau le Wild Card. Depuis la victoire inattendue, il est devenu T64-MC-MC et n’a cassé le par dans aucun de ses six derniers tours. C’est une sécheresse qui se terminera certainement à Chapultepec où il a connecté des numéros rouges toute la semaine en route vers un T6 à ses débuts il y a un an, mais l’incohérence de la fin suscite un doute.

DESSINS

Gary Woodland… a enduré un swing de la côte ouest inhabituellement calme, mais sa classe est permanente. Il mène le PGA TOUR en conduite totale et se classe septième en coup sûr. Il n’a pas non plus manqué une édition de ce tournoi depuis son installation à Mexico en 2017. A enregistré un record personnel T17 l’année dernière.

Kevin Kisner … Peut-être le complément parfait avec son record décent ici qui comprend une meilleure 11ème place en 2017 et la propension à lutter à volonté, et souvent assez pour nous exciter. Bien sûr, il monte et descend, mais la plupart des gars le sont. Et sans coupure, c’est aussi la raison pour laquelle il est une option si attrayante cette semaine.

Sungjae Im… Les coupures manquées sur des parcours difficiles peuvent être écartées en tant qu’anomalies quel que soit le talent, et il est maintenant 0-en-2 à Riviera, mais il a aussi maintenant fait trois départs consécutifs sans un top 30. Gasp! Ne le transpirez pas, ou le fait qu’il refuse de se reposer. Il passera un bon moment à tirer sur des drapeaux et à rouler dans des briseurs de par à Chapultepec. Si vous attendiez de le brancher quand les autres sont cool, c’est parti.

Matthew Fitzpatrick… Roulant de façon prévisible jusqu’à présent, il va donc de soi qu’il améliorera son T30 à Riviera. Cela correspond à son pire résultat en trois voyages à Chapultepec. Le récit récurrent reste intact: il a cinq finalistes au cours des 12 derniers mois.

Victor Perez… Les joueurs de la dynastie ont suivi le Français depuis qu’il a percé pour son premier titre en tournée européenne au championnat Alfred Dunhill Links en septembre. À partir de ce couronnement, il est 9-pour-9 dans le monde entier également avec un P2, un T2, un T4 et trois autres top 20. Fort dans tout son sac et mieux au plus près du trou. Avec un autre membre de l’European Tour, Matthias Schwab, ils codirigent les non-membres de la PGA TOUR en points FedExCup. (Pour en savoir plus sur ce sous-ensemble de talents, veuillez lire ma dernière Classement des recrues.

Christiaan Bezuidenhout… Vous trouverez également une référence à l’Afrique du Sud dans le classement Rookie. Il a fait le long voyage depuis son pays natal où il a dominé le Dimension Data Pro-Am. Il a également terminé deuxième à l’Omega Dubai Desert Classic il y a quatre semaines. Au total, au cours des 12 derniers mois, le joueur de 25 ans a raccroché deux victoires, deux secondes, deux tiers et deux autres top 10 dans le monde.

Robert MacIntyre… Donner au Ecossais de 23 ans le bénéfice du doute pour maintenir sa forme incroyable malgré sa jeunesse. Ce n’est que son troisième départ pour le PGA TOUR, mais beaucoup, beaucoup d’autres arrivent. Le gaucher a été nommé recrue de l’année sur le circuit européen la saison dernière. Sa multitude d’apparitions au classement comprenait un trio de finalistes et un T6 à l’Open Championship parmi quatre autres top 10.

Corey Conners

Charles Howell III

Graeme McDowell

Collin Morikawa

Carlos Ortiz

Lee Westwood

FADES

Marc Leishman… L’Australien projetait mieux qu’un T43 à Riviera, mais ce parcours l’emporte toujours. Pourtant, avec un T37 (2018), un T62 (2019) et une moyenne de score de 72,00 au Par-71 Club de Golf Chapultepec, accrochez-vous à Bay Hill où il est un ancien champion (2017) avec les 25 premiers dans les derniers quatre éditions.

Jordan Spieth… Il s’est glissé dans le top 50 du classement officiel mondial de golf lorsqu’il a été utilisé pour la première fois pour aider à remplir le terrain il y a deux semaines, mais il était devenu le dernier homme via la dernière édition. Quoi qu’il en soit, cela ressemble à un bonus compte tenu de sa forme au fil du temps. Sauf un peu de chauffage au printemps et en été l’année dernière, il était dans le marasme similaire quand il est monté sur des montagnes russes en route vers un T54 ici l’année dernière. Puisqu’il a affiché le top 15 dans ses deux premiers looks, cela ne correspondait pas à l’angle soutenu par les mordus de l’histoire du cours, alors résistez à l’envie de bien revisiter cela.

Byeong Hun An… Bien qu’il y ait des exceptions à chaque règle, je préfère son profil sur des parcours qui lui permettent de jouer agressivement sur le tee. L’ajustement à l’altitude à Chapultepec peut être à l’origine d’une paire de finitions en dehors du top 40 et d’une poignée de scores de 64 à 77.

Lucas Glover… Depuis avoir décroché une place dans le championnat TOUR qui a donné lieu à une exemption dans ce tournoi, il a pratiquement disparu. Un seul de ses neuf départs cette saison a permis de terminer parmi les 35 premiers (T9, Shriners).

Matt Wallace… Un seul top-40 lors de ses sept derniers départs dans le monde, mais ne le quittez pas de vue pour de bon. Il est membre du PGA TOUR pour la première fois cette saison. Nous le verrons beaucoup progresser.

Bernd Wiesberger… Le grand verre d’eau d’Autriche reste coincé dans un top 10 en 48 départs en carrière. Il a un T45 (2017) et un T30 (2018) à Chapultepec.

Justin Harding

Shugo Imahira

Jason Kokrak

Kevin Na

Danny Willett

RETOUR À LA CONCURRENCE

Tyrrell Hatton… Le Britannique a choisi un dandy pour revenir d’une opération au poignet droit le 29 novembre. Avec la garantie de quatre manches au Championnat WGC-Mexique et les arrivées respectives des 10e, T3 et T19, cela ne devrait pas lui prendre longtemps pour renouer avec son jeu. Cependant, comme il y aura une certaine hésitation naturelle à faire confiance, utilisez cette semaine à des fins d’observation uniquement.

Kramer Hickok… De retour en action à Porto Rico où il a terminé T35 à ses débuts l’an dernier. Il s’est retiré avant sa troisième manche de l’AT & T Pebble Beach Pro-Am (raison inconnue) et a terminé son West Coast Swing avec des signes de lutte. Actuellement 156e de la FedExCup.

WDs notables – CHAMPIONNATS DU MONDE DE GOLF – CHAMPIONNAT DU MEXIQUE

Tony Finau… s’était engagé mais s’était retiré lundi. Il n’a pas eu beaucoup de repos depuis l’ouverture de 2020 à Hong Kong avec une cinquième solo. N’a pas réussi à briser le pair à chaque manche à Riviera et a placé T51.

REMARQUE: Chacun des éléments ci-dessous est qualifié mais ne s’est pas engagé.

Patrick Cantlay… subissant une intervention chirurgicale pour réparer son septum dévié. Il a d’abord été opéré pour cela à l’automne 2018, puis a terminé T5 au Hero World Challenge peu de temps après, manquant effectivement un mois d’action. Ne vous inquiétez pas de cela dans n’importe quel format.

Brooks Koepka… Il a alterné apparition et absence depuis que Chapultepec a fait ses débuts en 2017. Enfin, il a mis des points FedExCup sur la planche à Riviera avec un T43, mais il n’a pas encore impressionné depuis son retour d’une mise à pied de trois mois pour reposer son genou gauche.

Tiger Woods … Il a clairement indiqué qu’il écoutait son corps plus que jamais, donc même s’il a terminé T10 à ses débuts à Chapultepec il y a un an tout en suivant le même calendrier, il est tout à fait compréhensible pourquoi il a besoin d’une recharge. Gardez ces attentes là où elles se trouvent.

Rickie Fowler… C’est la première fois qu’il est élu pour ne pas participer. Après un T16 lors de son premier tour en 2017, il n’a pas fini dans le top 35 lors des deux dernières éditions. Cela lui donne trois semaines de congé avant la Honda Classic, où il est le leader de tous les temps en matière de revenus.

Justin Rose… Deuxième édition consécutive dont il s’abstient. N’a pas réussi à casser le top 35 dans les deux premiers. À part un coup de fil à Singapour il y a un mois, il a fait peu de bruit relativement parlant pendant des mois.

Jason Day… N’a pas fait son apparition depuis le déménagement du tournoi à Mexico en 2017.

Henrik Stenson… N’apparaît pas sur le PGA TOUR depuis un T20 au WGC-HSBC Champions le premier week-end de novembre. Plus tard, il a remporté le Hero World Challenge et est devenu 3-en-3 à l’étranger en 2020, mais sans un top 20.

WD NOTABLE – PUERTO RICO OUVERT

Ian Poulter… Il est premier suppléant à Chapultepec.

Matt Every… N’a pas réussi à rebondir après avoir quitté Pebble Beach avec un 80 pour terminer T32 et a raté la coupe par six à Riviera. Il est 150e de la FedExCup, donc cela a été un premier tiers décevant de sa rentrée au PGA TOUR avec un statut totalement exempté.

Chris Stroud… Compte tenu d’un solide record à Coco Beach, ce fut une décision surprenante, mais il n’est pas apparu depuis 2017 et il a raté ses six dernières coupes remontant à The RSM Classic.

RECAPITULATIF DES CLASSEMENTS DE PUISSANCE – LA GENESIS INVITATION

Résultat du golfeur

1 Rory McIlroy T5

2 Justin Thomas MC

3 Jon Rahm T17

4 Bubba Watson MC

5 Tony Finau T51

6 Tiger Woods 68e

7 Patrick Cantlay T17

8 Adam Scott Win

9 Justin Rose T56

10 Hideki Matsuyama T5

11 Dustin Johnson T10

12 Phil Mickelson MC

13 Marc Leishman T43

14 Xander Schauffele T23

15 Jason Day MC

Wild Card Brooks Koepka T43

RÉCAPITULATIF DES SLEEPERS – LA GENÈSE SUR INVITATION

Résultat golfeur

Joseph Bramlett T51

Wyndham Clark T17

Luke List T30

Denny McCarthy T37

Alex Noren T59

ANNIVERSAIRES ENTRE GOLFEURS ACTIFS SUR LE PGA TOUR

18 février… aucun

19 février… Greg Owen (48)

20 février… aucun

21 février… Cameron Davis (25)

22 février… Vijay Singh (57)

23 février… Steve Stricker (53)

24 février… Zach Johnson (44); Kristoffer Ventura (25)