Toute l'actualité du Golf en France et dans le monde

Le Challenge Tour 2017, les joueurs prêts

Le Challenge Tour 2017, les joueurs prêts
mars 24
08:41 2017

Le monde entier aura les yeux tourné vers la France qui accueillera trois des évènements du Challenge Tour sur les parcours de Najeti Open, le Vaudreuil Golf Challenge et le Cordon Golf Open. La Barclays Kenya Open est une fois de plus le premier événement de la série du Challenge Tour 2017, une tournée au fil des ans où l’on a trouvé les meilleurs joueurs. Pour les Tricolores, ils seront 21 à y participer : Adrien Saddier, Clément Sorder, Julien Guerrier, Thomas Linard, Clément Berardo, Edouard Dubois, Robin Sciot-Siegrist, Victor Riu, Edouard España, Antoine Schwartz, Mathieu Fenasse, Franck Daux, Victor Perez, Cyril Bouniol, Jérôme Lando-Casanova, Guillaume Cambis, Oliv Rozner, Fabien Marty, Adrien Bernadet, Jean-Baptiste Gonnet, Robin Roussel.

L’équipe Européenne

Le Challenge Tour se déroulera par trois fois en France, du 15 au 18 juin, pour le Najeti Open au golf de Lumbres, du 20 au 23 juillet, Place au Vaudreuil Golf Challenge et du 31 août au 3 septembre au Cordon Golf Open à Pléneuf-Val-André. Pour le match-play, il se jouera en Espagne du 18 au 21 mai, et se déroulera en 36 trous de stroke-play suivis d’une série de match-play sur neuf trous. Par contre, le lieu et la dotation ne sont pas encore dévoilés. La saison s’achèvera par la finale de la Road to Oman, du 1 au 4 novembre, à Mascate. Les golfeurs de la deuxième division européenne commenceront leur saison à Nairobi du 23 au 26 mars. Le directeur du Challenge Tour, le français Alain de Soultrait s’est confié «Pour justifier notre devise « Là où les héros naissent », le Challenge Tour continuera de faire émerger les jeunes talents les plus brillants du golf, tout en promouvant notre sport dans le monde entier»

Franck Daux, le jeune espoir

Franck Daux, a participé au tournoi Barclays Kenya Open qui se déroule à Nairobi. Performance, très prometteur, il fait partie des jeunes espoirs français en matière de golf. Grâce à l’Italien Enrico Di Netto, deuxième de l’Ordre du mérite de l’Alps Tour, Franck Daux a pu se classifier. Il raconte « J’étais en train d’effectuer un fitting et mon téléphone n’arrêtait pas de vibrer, je recevais pas mal de texto et je ne comprenais pas vraiment ce qu’il se passait, continue-t-il. Quand j’ai su que Di Netto avait passé le cut au PGA Catalunya, pour un petit point d‘ailleurs, j’ai été pris d’un sentiment assez bizarre. Ma déception de la fin du mois d’octobre se dissipait d’un seul coup, je parvenais à mes fins sans en être pour autant l’acteur principal. Mais au fond de moi, je savais aussi que je méritais cet épilogue plutôt heureux. » Il est très confiant pour sa participation au Challenge Tour, il confirme, « C’est mon premier objectif, Si ça se passe bien lors des premiers rendez-vous, je placerai peut-être le curseur un peu plus haut. Vers le top 45 par exemple. Je me sens bien en ce moment. J’ai effectué une bonne préparation durant un mois au Portugal. Je reviens d’une semaine intense du côté de Moliets (Landes) en compagnie de mon coach. Certes, j’ai une expérience assez limitée du Challenge Tour (deux tournois joués en 2016 en plus de l’Open de France) mais je connais bien mon jeu, je connais aussi mes limites. Je suis lucide sur ce que je peux faire et ne pas faire. Je sais que je peux scorer assez bas, je tape assez fort et mon putting est performant. Je suis conscient que je peux y arriver. Si je peux suivre l’exemple d’un Matthieu Pavon, passé en deux ans de l’Alps Tour à l’European Tour, je ne me priverai pas. Les Français l’an dernier ont prouvé qu’ils pouvaient cartonner. Ils ont été quatre à monter sur l’European Tour. Alors oui, j’y pene aussi. Un peu… »

 

A propos de l'auteur

Heidi Marchand

Heidi Marchand

Articles similaires

0 commentaire

Pas de commentaire !